jeudi, mai 31, 2007

Le jour et la nuit

Une interview à lire de toute urgence, celle d'Ahmet Kuyas, professeur d'histoire à l'université de Galatasaray, dont j'ai eu l'honneur de suivre les cours en 2002/2003.

Ca se passe ici

Ca doit être encore un traître occidentalisé à la tête des hordes anti-turque

De son côté, Yasar Buyukanit a déclaré qu'une fois en Irak, les troupes turques verront si elles ne tapent que sur le PKK, ou si elles s'occupent aussi de Barzani.

Tout un programme.

1 commentaire:

Dilo a dit…

Barzani avait simplement déclaré que si la Turquie foutait son nez dans nos affaires(par rapport à Kirkuk et leur prétendu souci du sort des Turkmènes),nous fouterions le nôtre dans la question kurde en Turquie.Ces propos avaient provoqué l'indignation de la classe politique turque parce qu'un "chef de tribu" avait osé "menacer" la Grande République Turque!

Voilà Büyükaniche qui,après avoir menacé d'intervenir en "Irak du Nord" pour y déloger les rebelles du pkk,déclare attendre les instructions du pouvoir politique pour savoir s'il faut,en cas d'intervention,simplement éradiquer le pkk ou "faire aussi quelque chose avec Barzani"!Si ça c'est pas une menace directe envers la personne de Barzani,autorité légitime et reconnue par le pouvoir central!Et ça n'a pas l'air d'indigner grand monde,ni les autorités kurdes,ni Baghdad,ni Les USA,ni l'UE!
A force de brandir la menace et de chanter toujours la même chanson ils se ridiculisent,c'est sans doute la raison pour laquelle personne ne réagit aux aboiements de Büyükaniche!