jeudi, janvier 19, 2006

Maden Dagi, un film qu'il donne envie de le voir.



En manque de turquie et de kurderies? Voilà un petit résumé de film objectif et impartial par Ismail, un expatrié qui vit en Turquie depuis 2 ans. Pris au piège en famille lors du Bayram, il doit affronter le spectacle décrit ci-dessous...Sortez les mouchoirs, et dites vous que le film du dimanche soir sur TF1 n'est finalement pas si mal...

Ca s'appelle "Maden dağı" (1978). L'acteur principal est un chanteur kurde Izzet Altınmeşe (dans le film il a pas de moustache, mais si vous faites une recherche sur google vous verrez que sur ses pochettes de disque il en porte et que le doute sur ses origine n'est des lors plus permis !).

Alors c'est l'histoire d'une famille endettée aupres de l'ağa du village. Ils ont une fille, Rabiha, et une sorte de fils adoptif. Alors l'Ağa veut se marier avec la fille mais bien sur elle ne veut pas ! L'Ağa arrive a convaincre la mere par l'apport d'une mega-dot mais le pere est plein de beaux principes et ne veut pas marier sa fille de force. Jusqu'au jour ou l'ağa lui dit : "soit tu paye ta dette, soit tu donnes ta fille"

Bon alors la on commence a decouvrir que le fils adoptif (Izzet Altınmeşe) est amoureux de la fille. Alors il s'endette et va payer la dette du pere aupres de l'Aga en lui demandant de les laisser tranquille. L'Aga est furieux et fait meme executer un autre pretendant.

Bon apres ca on decouvre que la Rabiha est aussi amoureuse de Izzet (le fils adoptif, vous suivez ?). Alors ils en parlent au pere et il est d'accord. Tout va bien alors ! Mais non, impossible que tout aille bien, on est dans un melodrame pas un conte de fée !

Izzet est maintenant endetté et doit aller travailler a Istanbul pour rembourser ...

Donc on fait le point au milieu du film :

- Izzet est resigne et part a Istanbul ou il gagne sa vie comme chanteur (c'est son vrai métier dans la "vraie" vie)

- La fille (qui pleurniche depuis le debut du film) attend son retour dansla peine.

- Le pere est solidaire et compatissant envers les fiancés.

- L'Aga est fou de rage et jure de trouver un moyen pour avoir la fille

-La mere, tres portee sur l'argent (c'est le personnage clé du drame), prefererait l'Ağa qui est un meilleur parti et complote avec lui en secret.

Si j'etais salaud je vous raconterai pas la fın mais je suis gentil !

Izzet chante dans un cabaret et devient aveugle (si, si, serieux !). Un client medecin prend pitie de lui et le soigne et il recouvre la vue (n'y voyez cependant pas la trace du moindre espoir). La femme du medecin (enfin c'est ce que j'ai compris) tombe platoniquement amoureuse de Izzet et assiste a tous ses spectacles.

Izzet reste fidele a sa fiancée et envoie de l'argent a sa famille, M A I S la mere intercepte le courrier et le detruit et empoche l'argent (et se fait traiter de sorciere par les telespectatrices !)

Le pere et la fille se demandent pourquoi Izzet ne donne pas de nouvelles et le pere monte a Istanbul. Il retrouve discretement Izzet et le voit en compagnie de la femme du medecin (je vous rappelle qu'il y a rien entre eux !). Le pere interprete mal ce spectacle et croit qu'Izzet les a oublie et en rentrant au patelin dit qu'il est mort.

La fille pleure tout ce qu'elle peut mais finalement c'est le destin, elle doit se marier avec l'Ağa, la mere jubile !

Le mariage est organisé, la fille traverse le village sur un cheval, tout le monde est désolé et un villageois fait tres justement remarquer que "ce mariage ressemble a un enterrement".

Alors la on est dégouttés et boulversés. Les suicidaires doivent immédiatement se déconnecter avant de lire la suite !

Bon alors le pire :

Izzet comme par hasard revient au village le jour du mariage (il est pas au courant tu parles !)

Quand il arrive chez lui, la fille est deja en route vers la maison de l'Ağa. Le facteur assiste aux retrouvailes du pere et de Izzet et réalise que "bon sang mais c'est bien sur la mere qui a tout fait foirer". Il raconte tout a Izzet et au pere qui se reconcilient. Le pere donne une arme dit a Izzet d'aller recuperer sa fiancée avant qu'il ne soit trop tard !

1/ Le pere rentre a la maison et etrangle sa femme (c'est bien fait pour elle )! "uuuh ! onun cezası !)

2/ Le pere est cardiaque et ces emotions lui font prendre une attaque qui le foudroie sur place

3/ Izzet arrive devant la maison de l'Ağa au moment ou la fille arrive devant la porte. Il abat quelques hommes de l'Ağa (on s'en fout d'ailleurs, pourtant ils ont rien fait !)

4/ l'Ağa sort de la maison et comme c'est un gros balourd tire sur Izzet mais le rate et plombe la fille !

5/ Izzet qui est plus adroit abat l'Ağa (bien fait pour lui aussi mais ca va pas faire revivre la fille !)

Et voila, c'est malin, la fille agonise dans les bras d'Izzet en le suppliant de ne pas l'amener a l'hopital sinon il va se faire arreter ! Le pauvre !

Bon voila j'en ai la chair de poule rien que d'y repenser. Mwahahahahaha ! Surtout ne faire aucun commentaire désobligeant a la fin du film en présence de femmes kurdes sous peine d'etre soupconné de faire du mauvais esprit ! Moi ? Non jamais !

2 commentaires:

Piling a dit…

Tu devrais le proposer à nanarland.

Ismail a dit…

Attendez quand meme la version 2.0 !!!