mercredi, novembre 01, 2006

Le Kurdistan sous les eaux

Des inondations exceptionnelles ont déja fait 20 morts au Kurdistan turc, dont 14 mortes dans un Dolmus circulant entre Diyarbakir et Mardin. Elles touchent notamment Diyarbakir et Silopi (ville frontière avec l'Irak), mais aussi à Batman, Urfa, Van et Sirnak. Difficile à croire quand on a vu ces villes en été sous la sécheresse...



Le village de çinar (source Firat)

Des centaines d'habitations sont sous les eaux à Diyarbakir, métropole où se sont agglutinées dans des bidonvilles les villageois chassés par les opérations de l'armée dans les années 1990. Ces inondations sont considérées par l'agence Firat comme la pire catastrophe naturelle dans la région depuis 50 ans.

1 commentaire:

anne a dit…

Et malheureusement tout ceci n'est la faute ni aux barrages qui ont pourtant boulversé le réseau hydrographique, ni à la destruction des villages responsable de l' urbanisation sauvage.
Des pluies exceptionnelles n'expliquent pourtant pas tout..