mardi, novembre 14, 2006

Qui a dit....

"(il ya eu" beaucoup de souffrances et à côté il y a des hommes et des femmes quelles que soient leurs origines qui ont également été victimes de cette injustice. Il n'y a pas de douleurs que d'un seul côté, mais des deux côtés" (...) "On ne peut pas demander aux fils de s'excuser des fautes de leurs pères".

Nicolas Sarkozy, en visite en Algérie. Amusant, ce serait presque mot pour mot l'argumentation de certains Turcs face aux demandes de reconnaissance du génocide arménien.

8 commentaires:

Maurice a dit…

Tout d’abord, félicitations pour cette nouvelle mise en page qui est très agréable à la vue, elle semble même assez aérienne ce qui la rend d’autant plus séduisante par la hauteur de vue.
On pourrait presque dire que c’est une semaine à marquer d’une pierre blanche dans ce blog, puisque le thème qui précède nous proposait les œuvres d’une talentueuse artiste perse installée à Paris. Je vois là des prémisses de bons augures !

Pour en revenir au sujet du jour, à la visite éclair -et cependant minutieusement préparée- de Sarkozy en Algérie, c’est bien évidemment une visite pleinement inscrite dans le calendrier électoral et elle vise -comme une partie de billard russe à trois boules- l’électorat français d’origine algérienne –un million de voix- qui verrait là un geste qui ne serait pas hostile après des déboires en nombre. Elle vise en second lieu le gouvernement algérien qui aurait plutôt voté François Hollande, mais Hollande n’est pas candidat, elle vise enfin la société civile algérienne en lui allégeant la longue attente et les longs contrôles administratifs pour l’attribution des précieux visas.
Maintenant sur le fond du commentaire que vous avez mentionné, il faut dire que les relations entre la France et l’Algérie se sont tout de même normalisées, stabilisées malgré l’horreur de la guerre et malgré les blessures toujours vives. J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, la mixité sexuelle des enfants issus de l’immigration algérienne est très importante, puisque les mariages contractés avec des citoyennes françaises et français de culture chrétienne ne fait pas obstacle bien au contraire, on estime d’après l’INED à plus de 25 % pour les femmes d’origine algérienne et à plus 40 % pour les hommes.
Malgré la ghettoïsation des cités péri-urbaines, on peut honnêtement reconnaître que l’immense majorité des enfants de l’immigration et à fortiori leurs pères se sentent assez bien de vivre en France et de faire racine si je puis dire dans l’Hexagone au point de participer à près de 20 % des naissances.
Sur la portée historique de votre citation, Sarkozy dit que les souffrances sont de tous les cotés et qu’il faut cesser d’humilier les uns et les autres. Ce sont des paroles sages si elles étaient complétées d’actes aussi symboliques que la création de fondations franco-algérienne de mémoire collective.
C’est sur que les Turcs pourraient en prendre de la graine et envoyer leur ministre de l’Intérieur à Erevan proposer aux Arméniens un allégement des entrées d’Arméniens en Turquie, à l’ouverture des frontières et aux échanges économiques et culturels cela les rendraient intelligents aux yeux de la communauté internationale, mais hélas, nous n’en sommes pas là !

anne a dit…

Ah bon, on n'est pas "bourreau" de père en fils? Et son grand copain Devedjan, il était où quand il disait ça?

Tom a dit…

C'est la même idée quand la France défend la diversité culturelle mais pas chez elle ;)

Ismail a dit…

J'ai lu ça ce matin et je pensais exactement la meme chose que toi

anne a dit…

Mais sur ce plan là, je serais assez d'accord avec les Turcs. A condition qu'il ne s'agisse pas d'occulter voire nier le passé. Un pays doit pouvoir aborder sa propre histoire avec un regard critique et lucide. C'est un des fondements de la démocratie. (sur ce point la Turquie a quelques progrès à faire..c'est un euphémisme )
Mais les générations présentes doivent-elles s'excuser pour des crimes qu'elles n'ont pas commis? D'abord je n'en vois pas l'intêrêt. Surtout je trouve que ça conforte le statut d'"éternelles victimes forcément toujours innocentes"-dont on voit les dégâts avec Israel ou la diaspora arménienne- ou de dominés-dominants dans le cas des rapports avec les populations des anciennes colonies.
Il serait peut-être temps maintenant d'assumer le passé, mais de passer à un rapport d'égal à égal. Bref d'en finir avec ces nouvelles formes de paternalisme de "notable catho"..

Anonyme a dit…

Bonjour Tom

Je viens de faire un collé-copié de votre superbe photographie d’Istanbul dans une page de Word et j’ai volontairement tiré sur la longueur de la photographie pour lui donner un aspect 16/9° et cela donne un bel effet, peut-être seriez-vous intéressé par la suggestion !

Tom a dit…

Oui j'avais pensé à faire ça aussi, le design actuel est expérimental :)

par contre la photo n'est pas de moi!

eZel a dit…

Ce me fait rire la personne qui dit que la Turquie devrait prendre de la graine de ce déplacement. Comme si c'était un exemple ou moins la Turquie montre sa vraie face c ce qui la différencie du gouvernement français qui continue de " niquer " l'Afrique en ce prétendant " amis " hahahaah et aussi en revendiquant bien entendu la paternité des droits de l’homme pour couronner le tout !!!Humiliation torture GENOCIDE crime sur crime tu brilles dans ton domaine France. France un des pays les plus ODIEUX du monde tu figures sur le podium mais rassure France tu n’es pas la seule parcke malheureusement la plus part des pays se livre un combat pour figurer sur ce podium de la HONTE t’as de la concurrence alors sois sur tes gardes…lol Bref c pas le sujet alors j’arrête !! Je vois pas ou veut en venir M. Maurice on s’en bas les reins de la mixité et de tout ça nous on veut voir des algériens ministres (ds des postes important venez pas me dire que A. BEGAG a servi a kelke chose !) des marocains sénateurs, députés….on veut voir un président kurde pk pas ???? Oula ça va vous tenez le coup ????MDR Arffffff le France et c immigrés….une histoire d’amour.
/*EZEL*/