jeudi, novembre 02, 2006

Réponse à Ara Toranian

Rebond gonflé de mauvaise foi dans Libération, signé par Ara Toranian, rédacteur en chef du magazine « nouvelles d’Arménie ». Inutile de revenir sur son passé d’activiste au sein de l’ASALA, je préfère me concentrer sur ses propos les plus récents. Après tout, comme le dit Patrick Devedjian à propos de son escapade au sein du mouvement « Occident », tout le monde peut faire des erreurs de jeunesse.

Ara Toranian met les protestations internationales qui ont suivi le vote par un parlement désertique de la loi sur la pénalisation de la négation du génocide arménien sur le compte du néo-jacobinisme et du refus de l’altérité. Rien de moins. On apprend donc que l’ensemble de la classe politique européenne et des intellectuels progressistes turcs et arméniens de Turquie sont des néo-jacobins. Il m’avait jusque là semblé qu’ils se battaient justement au contraire contre les jacobins turcs qui ont adopté à la fondation de la république le jacobinisme français en le poussant jusqu’à l’absurde. Mea Culpa.

Que cela plaise ou non à M. Toranian, les Arméniens de Turquie, de Hrant Dink au Katolikos Karenine II ont condamné cette loi liberticide. Hrant Dink, rédacteur en chef du quotidien arménien Agos a même déclaré qu’il viendrait en France se faire condamner pour que « ces deux mentalités irrationnelles se rejoignent pour me mettre en prison" .Cette initiative révèle pour lui "à quel point ceux qui nuisent à la liberté d'expression en Turquie et ceux qui cherchent à lui nuire en France ont la même mentalité". Il est rejoint en cela par son confrère Etyen Mahçupyan, journaliste arménien du quotidien Zaman, "Les actions dans le style de celle menée au Parlement français sont maladroites. Elles rapprochent la population turque de l'Etat, qui peut d'autant plus facilement la manipuler". Le rédacteur en chef d'un petit journal arménien appelle lui la diaspora a sortir de son rôle de victime et à arrêter de regarder vers le passé, glissant une petite pique sur le nécessaire développement de l'Arménie, peut être un peu plus important...

Mais tout cela avait été dit et redit il y a plus de deux semaines lors du vote de cette loi. Ara Toranian tente de réchauffer un débat qui, semble-t-il, s’était soldé par un embarras diplomatique pour la France, une énième poussée de nationalisme en Turquie, un boycott vite avorté des produits français, et un accord général en France pour dire que cette loi ne serait jamais entériné par le Sénat et tomberait des les poubelles de l’histoire. Selon M. Toranian, les 106 députés qui ont voté cette loi « connaissent bien le problème pour avoir dans leur circonscription des rescapés du «pays de l'épouvante» ». On apprend donc qu’être élu d’une circonscription donne des compétences d’historien. M Strauss Kahn, élu de Sarcelles, devient donc par la grâce de Dieu un expert des massacres d’Assyrien à la même époque. Les députés qui avaient fait voté la loi sur le rôle positif de la colonisation ont donc injustement été brocardés : étant les élus de circonscriptions abritant de nombreux Pieds-noirs, ils étaient très bien placés pour parler. Mieux encore, les députés ont « défendu l’honneur et la noblesse du Parlement ». Une loi votée dans un hémicycle désert par des députés en quête de réélection devient donc un acte chevaleresque, protégeant la république contre les méchants historiens « promoteurs d'un libéralisme sauvage de la connaissance historique ». La formule est splendide et mérite qu’on s’y arrête : certaines recherches sont légitimes, d’autres ne le sont pas, le parlement devrait tenir le rôle d’une haute chambre validant ou invalidant ce qu’il est possible de dire. On verra bientôt M. Toranian militer pour l’imposition en France d’un article 301 alafranca, qui lui permettra de devenir le pendant de l’inquiétant avocat ultranationaliste turc Kemal Kerinçsiz, sautant à la gorge de tout imprudent se permettant de dire du bien de la Turquie. M. Toranian réclamait en avril 2005 dans une interview donnée à l’Express le droit pour l’Arménie, menacée par 70 millions de Turcs et 10 millions d’Azeris, le droit d’exister. Faudrait-il attaquer M. Toranian en justice parce qu’il nie le fait que 15% du territoire Azeri, vidé de sa population musulmane, est actuellement occupé par l’Arménie, fait reconnu et condamné par la communauté internationale ? S’ériger en grand inquisiteur de l’histoire nécessite peut être un minimum de bonne foi et l’abandon d’un esprit partisan…

Mais le plus navrant dans ce texte reste l’impression que pour M. Toranian, cette loi n’est qu’un problème franco-français. Les réactions courroucées de la commission européenne, du prix nobel de littérature Orhan Pamuk, des intellectuels qui avaient luttés pour organiser la conférence arménienne d’Istanbul il y a un an ne l’atteignent pas. A l’en croire, la communauté arménienne de France est assaillie de toutes part par des hordes de Turcs assoiffés de sang, le négationnisme tient le haut du pavé, les agents de la Turquie sont partout. Le problème, c’est que cette loi n’empêchera pas les nationalistes Turcs en France de continuer à prétendre que l’Empire Ottoman n’a jamais massacré les Arméniens, mais qu’au contraire les arméniens ont génocidé les Turcs. Cette loi n’interdira pas à des « Comité Talat Pasa » de défiler en Allemagne. Elle donnera par contre des armes à ces mêmes nationalistes pour étouffer dans l’œuf le début de « dégel » entrevu en Turquie ces dernières années. Quand un pays au passé aussi chargé que la France se permet de donner des leçons, les loups gris ont beau jeu de hurler au complot international quand Hrant Dink, Baskin Oran, Murat Belge, Orhan Pamuk ou Elif Safak tentent dans leur pays de faire tomber les tabous.

Le vrai enjeu aujourd’hui, c’est le progrès de la démocratisation en Turquie, pas la tranquillité d’esprit de la diaspora arménienne en France. Mais une Turquie réellement démocratique, débarrassée de ses carcans idéologiques, en paix avec sa conscience, voilà qui enlèverait le pain de la bouche à M. Toranian. Il a raison quand il dit que la république turque s’est construite sur le cadavre d’un peuple. Mais il oublie de préciser que le fondement de l’identité et de l’unité de la diaspora, c’est le génocide et une vision du Turc qui est restée figée en 1915…

9 commentaires:

Maurice a dit…

Tom vous êtes trop long et vous vous perdez en conjectures, aussi ce que j’ai retenu de votre réquisitoire ce sont les six dernières lignes de conclusion si je puis dire.

Tout d’abord vous considérez acquis ce qui ne l’est pas : la démocratie n’est pas en progrès en Turquie, il faudrait d’abord qu’elle soit effective, réelle, présente et active. Or je doute que la Turquie soit démocratique quand on met dans la balance la situation qui prévaut dans l’Est du pays (je ne dis pas Kurdistan) cela risque de remettre le feu aux poudres.
D’autre part, la législation turque ne respecte pas les standards de la démocratie. Les Turcs sont toujours poursuivis au nom d’un article célèbre du code pénal.
L’armée mène le jeu dans ce pays à un point tel que la Turquie est tournée en ridicule par le constat que tout pays possède une armée mais qu’en Turquie c’est l’armée qui possède un pays.
Je me limite à ces simples points laissant de coté bien d’autres éléments essentiels à la libre expression et à la sauvegarde de l’intégrité physique et morale de tout individu qui entre dans un commissariat de police turc, pour conclure que la Turquie n’est pas un pays démocratique.
D’ailleurs le président turc de la République s’en plaint que la démocratie en Turquie n’est pas encrée dans la population.
Revenons à votre sujet principal et aux délires de Toranian pour lequel je n’éprouve aucune sympathie.
Toranian rêverait de faire reconnaître la cause arménienne comme est reconnue la cause juive suite à la shoah. Il s’y croit déjà alors que bien plus que la Turquie, Israël bloque des quatre fers pour le clouer là où il est, car Israël n’accepte pas –et il a les moyens de sa politique- que d’autres que des juifs puissent se prévaloir de génocide de la première et seconde guerre mondiale.
Par conséquent, on en arrive à ce constat que la Turquie ne progresse franchement pas d’une manière manifeste sur la voie démocratique, on ne peut pas dire que les islamistes au pouvoir en soient la démonstration, ni d’ailleurs l’institution militaire turque et encore moins la magistrature turque ! Sur ce constat la Turquie ne peut pas être membre de l’Union européenne. A supposer que dans les dix ans à venir elle remplirait ces conditions, l’opinion publique européenne n’est toujours pas prête à accueillir à bras ouvert la Turquie !

D’un autre coté, cette situation arrange bien Toranian, car il est hostile à l’admission de la Turquie dans l’Union et il n’a pas d’autre arguments à faire valoir que son fonds de commerce, c'est-à-dire la macabre comptabilité des horreurs de 1915, alors que nous sommes en 2006 !
Je m’excuse d’avoir été long, mais j’ai du plaisir à échanger avec vous de temps en temps !

Tom a dit…

Maurice!

Dommage que vous ne réagissiez qu'à la conclusion :)

Maurice a dit…

je vous ai intégralement lu, n'ayez crainte je ne me prononce qu'après avoir tout lu!

anne a dit…

Je la trouve très pertinente ta conclusion pour ma part. Au fait je crois que ça s'appelle la "victimisation" ce phénomène qui touche les deux communautés (turques et arméniennes) Un mal de notre époque, générateur de comportements agressifs.

Maurice a dit…

Anne, je ne conteste pas le moindre du monde la pertinence de la conclusion de Tom, puisque je m’en suis tenu à sa conclusion comme élément central d’une réflexion.
Ce que je discute à Tom, c’est son à priori, son postulat que la Turquie est non seulement démocratique mais qu’elle s’améliore, un peu comme l’on dirait d’une femme (ou d’un homme d’ailleurs) qu’elle est belle et intelligente de surcroît !
Il me semble que l’Etat turc et la société civile turque ne réunissent pas toutes les conditions nécessaires et satisfaisantes pour être qualifié de société démocratique et d’Etat démocratique. L’arsenal pénal turc permet de poursuivre quiconque conteste l’idéologie nationaliste de l’Etat turc. Il n’y a pas se séparation entre les pouvoirs en Turquie, il n’y a pas d’indépendance de la magistrature par rapport au pouvoir exécutif. Enfin, la situation qui prévaut au Kurdistan s’approche plus de la Tchétchénie que de Suisse ou de la Scandinavie.
Tous ces éléments me font douter de la pilule du lendemain selon laquelle la Turquie progresse sur la voie démocratique comme un cheval de course.
L’autre élément que je décortique c’est celui des arrières pensées de Toranian qui se présente comme monsieur propre, survivant du génocide, qui demande réparation aux Turcs en général et à l’Etat turc en particulier.
Je ne conteste pas qu’il y ait eu génocide des Arméniens et je trouve légitime que les Arméniens demandent justice, ce que je conteste aux extrémistes arméniens c’est de manipuler l’assemblée nationale et l’opinion publique pour désigner la Turquie et les Turcs comme indignes d'être membres de l'Union européenne .

anne a dit…

Désolée Maurice, mais je doute que vous alliez souvent vous baladez dans la région de Diyarbakir pour prétendre que la situation y est la même qu'en Tchéchénie.
Maintenant si ça vous fait plaisir de le croire, c'est votre problème.

Maurice a dit…

J’ai eu tort de vous attribuer un sens des nuances car vous ne l’avez pas et j’en suis désolé pour vous.
Je n’ai jamais écrit que la Kurdistan était la Tchétchénie, j’ai simplement situé le Kurdistan plus proche de la Tchétchénie que de la Suisse ou de la Scandinavie.
Malheureusement pour vous, vous vous agrippez là où vous pouvez sans réfléchir une seconde sur le sens des nuances.

Tom a dit…

on se calme, c'est un blog sérieux ici, pas le blog du monde!

Anonyme a dit…

Je trouve ta reponse juste, et intelligente. Pourquoi ne pas l'envoyer a Libe, histoire que Toranian en ait vent?

Maurice, emporte par l'amour du debat, vous confondez un peu tout. Je ne crois pas que Thomas glorifie l'article 301, ni qu'il se rejouisse de la situation au Kurdistan...qui si elle est vraiment tres loin de la Suisse, l'est actuellement au moins autant de la Tchetchenie!!!