lundi, décembre 11, 2006

Explosion accidentelle

L'explosion d'une résidence militaire à Diyarbakir, qui a fait trois morts et 15 blessés, est vraisemblablement due à une chaudière défectueuse. Cela fera évidemment une belle jambe aux familles, mais mieux vaut ça qu'une nouvelle poussée de fièvre du TAK...





4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je sais pas si je spam mais bon...
tiens, une info commentable :

Osman Baydemir > Kurdistan > info

Fondation possible d'un nouveau parti pro-kurde par Serafettin Elci. L'option défendue est ici clairement féférale.

http://www.turkishdailynews.com.tr/article.php?enewsid=61427

Jacky

Tom a dit…

Merci je jette un oeil...

anne a dit…

C'est vrai que la noyade programmée d'Hasankeyf(autre post du jour) est une info dont on se fiche pas mal..

un nouveau parti pro kurde à quelques mois des élections? Ca va aider à franchir le barrage de 10% ça?

Quand-même que l'armée n'ait pas choisi de mettre sur le dos du terrorisme ses propres défaillances (l'état du logement des familles de militaires, ça la concerne un peu), ça m'étonne favorablement.
Comme quoi, on ne peut plus raconter n'importe quoi dans le coin.

Maurice a dit…

Tom, je m’étonne que vous vous satisfaisiez de l’explication officielle selon laquelle cet immeuble se serait effondré à la suite d’une explosion de la chaudière.
Un examen de la photographie que vous-même publiez est éloquent pour écarter la thèse de l’accident dû à une chaudière défaillante. Il est impossible que l’immeuble ait été soufflé à ce point chirurgical pour couper net les cinq ou six étages qui le composent.
Une explosion de chaudière située dans la cave de l’immeuble n’aurait pas pu opérer une découpe aussi parfaite.
Je ne me lance dans aucune hypothèse hasardeuse, je rejette simplement la thèse officielle de l’accident, car à l’évidence c’en n’est pas un.