mercredi, mars 29, 2006

United Colors of Têtes de cons...

Trente-deux personnes ont été blessées, dont trois grièvement, mardi à Diyarbakir, principale ville du sud-est à majorité kurde, lors d'affrontements et d'incidents entre des sympathisants du PKK et la police. Environ 2.000 manifestants se sont violemment heurtés aux forces de sécurité dans la ville après l'enterrement de quatre des quatorze combattants du PKK tués samedi dans des accrochages avec l'armée.

Aux cris de "vengeance", les manifestants, qui brandissaient des drapeaux du PKK et des effigies de son chef Abdullah Öcalan, emprisonné à vie depuis 1999, ont refusé de se disperser après les funérailles, lançant des pierres et des cocktails Molotov à la police qui a riposté avec des grenades lacrymogènes et des pompes à eau.

Six policiers ont été frappés, et l'un d'entre eux est grièvement blessé. Trois journalistes et un soldat figurent en outre parmi les blessés.

Les vitrines de nombreux magasins du centre-ville ont été détruites par les manifestants qui ont également jeté des pierres en direction des bâtiments officiels et caillassé les ambulances venues récupérer les blessés. Un médecin et une infirmière ont été blessés

Deux succursales de banques ont été saccagées et les événements se poursuivaient par endroits dans la ville dans la soirée.

Vingt-trois manifestants ont été interpelllés, selon les services du gouvernorat qui a appelé les gendarmes à la rescousse.

Des incidents similaires se sont produits à Adana (sud), qui compte une forte communauté kurde, après l'enterrement d'un cinquième combattant du PKK.

Quatorze membres de ce mouvement ont été tués au cours du weekend lors de la plus récente opération de l'armée dans l'est du pays. (AFP-DIHA, 28 mars 2006)

Ils ont fait un stage en banlieue parisienne ??????

Que dire...sur certains forums kurdes des gens hurlent au meutre quand des guerilleros du PKK sont tués par l'armée. Sans la moindre sympathie pour l'armée turque, je dois avouer que si on me tire dessus et que j'ai un fusil dans la mains, j'aurai tendance à répliquer, ne serait-ce que par insinct de survie... Il est amusant de voir certaines personnes (bien au chaud et en sécurité dans leur exil européen) appeller à la guerre totale contre la Turquie et ensuite crier à l'assassin quand les soldats turcs tuent des partisans kurdes...malheureusement aucune convention de droit de l'homme n'interdit de tuer son ennemi lors d'un combat, c'est même la définition de la guerre depuis quelques milliers d'années...

A noter que les magasins (cafés, épicieries, banques) qui ont été caillassés sont ceux qui ont refusé de fermer boutique à l'appel du PKK. Quelle meilleure preuve donner des méthodes de ce parti??? Il est interdit de désobéir au parti du peuple kurde, point final. Quelle meilleure preuve également que le soutien apporté par les kurdes au PKK est très loin d'être unanime...il pourra toujours compter sur un noyau de désespérés fanatisés. Les bureaux du MHP ont également été caillassés. Comme quoi on peut parfois être d'accord sur les grands principes ;o)

Notons que Mustafa Karayilan fait preuve de sa franchise habituelle dans sa déclaration du 27 mars

Pendant des années, l’Etat turc a attaqué la lutte de libération de différentes manières et notement en recherchant une alternative à son leadership. Ce but était spécialement dirigé contre Mr Abdullah Ocalan.

Ca j'adore : "Salauds de Turcs, ils font rien qu'à essayer de pas reconnaître öcalan comme chef unanimement désigné par les Kurdes!"

A partir de maintenant, personne au Kurdistan ne peut cacher son soutien à Mr Ocalan. Spécialement en Turquie, chaque Kurde a le droit de dire que il ou elle voit en Ocalan son leader et sa volonté politique. Il n’y a plus à cacher ce que des millions de personnes ont montré publiquement.

Traduction: tous les Kurdes doivent montrer leur soutien au PKK, faute de quoi ils s'exposent à nos méthodes habituelles de conviction.

C'est même plus drôle d'essayer de dénoncer les méthodes de ce parti! Maintenant ils font preuve de pédagogie et expliquent franchement comment ils procèdent...

Ne pas comprendre le message que le peuple Kurde délivre par son comportement, ne peut en aucun cas permettre de résoudre la Question Kurde.

Traduction: si l'Etat turc ne reconnait pas Öcalan comme leader de tous les Kurdes, nous ne laisserons certainement pas la question Kurde se résoudre.

Karayilan fait également référence à Mazlum Dogan, militant PKK qui s'est suicidé dans sa prison le jour du Newroz après le coup d'Etat de 1980, le désignant comme martyr de Kurdes. Il est juste regrettable qu'Apo n'ait pas eu la même inspiration...


7 commentaires:

Piling a dit…

" Il est juste regrettable qu'Apo n'ait pas eu la même inspiration..."

Faut dire que Mazlum Dogan s'est tué pour ne pas céder sous la torture. Le Soleil de l'Humanité, lui, a résolu le problème : il a tout cédé SANS être torturé...

Roxane a dit…

T'es marrante toi ! C'était facile pour Mazlum Dogan qui n'a rien eu à faire d'autre qu'à résister à la torture pendant des mois.

Apo, lui, a bien été obligé d'avouer avant qu'on ne lui demande quoi que ce soit, sinon les Turcs ne lui auraient jamais rendu son peigne... et passer à la télé dans ces conditions, c'est vraiment trop inhumain !!!

Tom a dit…

Salut Roxane ca fait plaisir de te voir en forme :)!

Roxane a dit…

Pas beaucoup de temps, plein d'emmerdes, mais ça va bien !!!

Vivement les KKKuuuuuuurrrrrrrrrdddeeeeeees !!!!!!!!!!

Tom a dit…

Tu y retournes quand????

Ismail a dit…

Le caillassage des boutiques non obédientes au PKK ça me rappelle les dernieres éléctions municipales. Des voitures immatriculées 65 (Van) se sont faites caillassées a Diyarbakır au seul motif d'avoir élu un maire AKP !

C'est bien connu, Le PKK ne défend pas la cause des kurdes, il défend la cause du PKK ... et encore !

En plus les automobilistes en question ils ont peut-etre meme voté pro-kurde ou tout simplement dans une sous prefecture !

Bon et puis moi j'aime tout le monde sauf les Diyarbakırlı, personne n'est parfait ... ! Roxanne c'est les Silvanlı (meme province en +) !

Benj. a dit…

Si je ne m'abuse, en ce qui concerne les 14 guerilleros tués...
Il ont été gazés à l'arme chimique...

Tu parlais pas des conventions internationales?