dimanche, septembre 30, 2007

Que croire?

Une embuscade près de Beytüssebab dans le district frontalier de Sirnak a causé 12 morts hier dans un bus civil. Parmi eux, 7 "Gardiens de village", ces milices kurdes armées par l'Etat à la suite de l'insurrection du PKK en 1984. Le bus arrêté, les occupants ont été forcés à sortir et ont été mitraillés sur le bord de la route.

Ca ne serait pas la première fois que le PKK s'en prend violemment à ces "traîtres" désignés et à leurs familles. L'attaque survient le lendemain d'un accord turco-irakien pour lutter contre la guerrilla séparatiste qui utilise le Kurdistan Irakien comme base pour ses attaques contre l'armée turque. Cet incident rappelle bien sûr l'assassinat de conscrits désarmés, attribué à un groupe dissident du PKK décidé à faire capoter une tentative de cessez le feu.

De nombreux signes ont montré ces derniers mois une radicalisation de la tactique du PKK. De l'assassinat de villageois refusant de leur donner des vivres à des assauts contre les casernes et postes avancés. Le problème c'est que ressortent en ce moment de nombreux témoignages attribuant aux "barbouzes" diverses et variées de nombreux crimes atroces imputés au PKK. On apprend donc que l'armée et ses auxillaires ont plus d'une fois revêtu la tenue des guerrila pour commettre des actes justifiant posteriori la ligne dure...

Difficile donc de savoir qui est responsable de cet acte sauvage: PKK en pétage de plomb, ou Etat profond peu soucieux de laisser l'AKP régler le problème pacifiquement...

En attendant, je vais y réfléchir à deux fois avant de prendre un Dolmus dans la région de Sirnak...

11 commentaires:

dilo a dit…

"En attendant, je vais y réfléchir à deux fois avant de prendre un Dolmus dans la région de Sirnak..."

Pourquoi,t'es un "gardien de village" toi aussi?:)

Quant à la responsabilité de cette attaque,la thèse d'un éventuel complot ne tient pas.Il est bien évident qu'il s'agit des sauvages Kurdes.Comment peux-tu imaginer une seule seconde que la Turquie,pays o combien démocratique et soucieux du sort de ses "turcs des montagnes",puisse faire une chose pareille?Surtout que les pauvres victimes de cette attaque sont de braves "gardiens de villages" qui lui rendent de bons et loyaux services depuis tant d'années!Nan,l'armée turque serait incapable d'une telle barbarie.Arrête donc de voir des complots partout Tom!

Tom a dit…

Non je ne suis pas gardien de village mais 2 scénarios

1) C'est bien le PKK : ils me trient et prennent en otage à la rigueur

2) ce sont des barbouzes: ils sont trop heureux de buter un touriste pour encore "noircir le pkk"...

Ce que je trouve étonnant c'est qu'ils aient buté 5 personnes en plus des gardiens de village...

Legleg a dit…

ça me parrait trop gros pour être le pkk...
Je pencherais plutôt pour des barbouzes.
De plus parmis les personnes tuées, il y a un enfant de 7 ans, métonnerais qu'il soit gardien de village.
Mais pour le kurde ou le touriste lambda, le résultat est le même : prendre le dolmus n'est pas sur...

dilo a dit…

On te souhaite aucun des deux scénarios,alors évite les Dolmus dans le coin pour l'instant et profite de ton court séjour en Géorgie.Mais tu as le don d'aller là où tu risques ta peau,les pauvres Géorgiens sont mal en point face au XV de France en ce moment.Donc évite de sortir ton drapeau français à Tbilissi!

Anonyme a dit…

Ca m'ettonerait que le PKK tue un enfant...
Pour les autres c'est ce qu'ils meritent ces traitres!

Jacky a dit…

Dans les journaux turcs, on présente l'évènement comme une réclame publicitaire. On dirait qu'ils font de la promo pour vendre des pots de yaourt : "2 blessés et 12 morts !".

Eux, ils savent déjà que ce sont les "terroristes" du PKK.

Dans Özgür Politika, journal proche d'Öcalan, il n'y a aucune revendication. Il est simplement dit que de sources locales, on ne peut pas déterminer l'identité des personnes qui ont arrêté le minibus même si ça ressemble beaucoup à un règlement de compte.

dilo a dit…

Le fait que les Turcs désignent par avance les "terroristes" Kurdes n'est pas surprenant.("Des terroristes du PKK ont mitraillé un minibus transportant pour la plupart des civils. Ils ont massacré 13 personnes", a dit le responsable.)

Là où ça devient plus grave c'est quand un média comme l'AFP s'aligne sur la position officielle de l'Etat terroriste turc!

Jacky a dit…

Tu as raison.

Ils le font par économie de temps, d'énergie... Ils partent du principe que les médias turcs ont les mêmes normes qu'eux en matière de traitement de l'information et ensuite on retrouve des énormités qui mettent parfois des années à être corrigées.

De temps en temps, il y a quand même quelques journalistes de terrain qui produisent l'info eux-mêmes mais bon c'est un reportage une fois tous les trimestres...

Legleg a dit…

Il ne faut jamais faire confiance au médias turcs surtout dans ce genre d'affaires...

Comme autre exemple, mon mari a soigné un petit réfugié yezidi de mosul à istanbul. Il y a eu un reportage sur sa famille. Ils ont dit que sa maladie était due à des bombardements américains alors que sa maladie était génétique!

dilo a dit…

Curieux qu'ils n'aient pas imputé la responsabilité de la maladie du petit aux "terroristes" du pkk ou aux nord-iraquiens!

Legleg a dit…

C'était pour dire que les américains bombardaient les kurdes sans doute...