lundi, décembre 17, 2007

La Turquie à la remorque...

Mais qu'avaient pu manger les gardes frontières turcs d'Edirne pour être d'aussi méchante humeur?

Un couple de britannique, Heather et Ted Shephard, s'est retrouvé dans une situation surréaliste en tentant de rejoindre la Grande-Bretagne par la route depuis leur résidence turque d'Altinkum, petite localité située sur une péninsule à l'ouest d'Izmir et comptant une forte communauté venant de la perfide Albion.

Venus en Turquie par le chemin inverse, avec toutes leurs possessions dans une remorque à deux roues accrochée derrière leur voiture, ils ont voulu rentrer chez eux pour Noël. Victime d'une crevaison, ils ont du changer leur roue à Edirne, et se sont finalement fait voler leur remorque, vide.

Qu'à cela ne tienne, ils ont tenté de passer la frontière... se heurtant au refus ferme des douaniers: ils sont entrés en Turquie avec une remorque, ils doivent ressortir avec une remorque. Celle-ci n'a pas besoin d'être la même, mais il faut une remorque...

Une "bonne âme" rencontrée à Edirne leur a finalement refourgué une remorque similaire pour la coquette somme de 170 £, environ 250 euros. Laquelle fut lâchement abandonnée en Bulgarie...

Il n'y a pas vraiment de règle en Turquie, si ce n'est que le port de l'uniforme rend souvent très con. On peut élargir, en disant que lorsque certains Turcs se voient attribuer une parcelle d'autorité, ils en font souvent un usage tatillon et horripilant... on pense ici au "Yasak" automatiques des vigiles, policiers, balayeurs qui voient sortir un appareil photo... ou à l'autre courge d'étudiante qui voulait nous empêcher de prendre des photos du site d'Hassakeyf en Aout 2005!



3 commentaires:

irisn a dit…

c'est pas seulement en turquie que c'est comme ca, mais presque partout dans le monde -un peu de pouvoir rend les gens malsains plus souvent que non malheureusement.

Roxane a dit…

Les nazes sans aucun pouvoir officiel qui au finish te vouent aux serpents et aux scorpions, suffit de leur tenir tête : la preuve, la "charmante" originaire de Silvan a fini par se lasser.

Par contre c'est vrai j'ai déjà entendu : tu rentres avec un véhicule en Turquie, faut sortir avec, point-barre ! Et les keufs appliquent les ordres : sont pas formés à autre chose, mais on peut toujours apprendre à en profiter aussi !!!

Tom a dit…

C'est vrai le pouvoir rend con un peu partout... et au final en Turquie, ils se lassent quand tu es têtu ;)