lundi, décembre 03, 2007

L'unité Kurde est mal barrée

Evidemment vu ce que représente mon "triste sire du jour", le titre de ce message peut paraître un peu outré.

Hasan Tamoyan est le vice président de l'Union Nationale des Yezidi d'Arménie, proche du président arménien Robert Kotcharian.

Son interview est disponible ici. Le style, l'aggressivité, les contradictions éhontées et la négation obstinée du réel rappellent certains nationalistes turcs dans leurs meilleurs jours.

La thèse principale de Mr Tamoyan, largement diffusée dans la communauté Yezidi en Arménie, est que les Yezidi n'ont RIEN, mais alors RIEN à voir avec les Kurdes (ces musulmans barbares). Ils constituent une ethnie distincite, et parlent un language distinct appellé Ezediki.

Le problème c'est que l'intervieweur ne s'en laisse pas compter, et ose parler de ces Yezidis qui se considèrent Kurdes, de religion Yezidi et de langue kurmanci.

Les villages refusant des livres "Ezdiki" en alphabe cyrillique et exigeant des livres en script latin kurmanci ? jamais entendu parler. Jamais d'ailleurs entendu parler du Kurmanci en Arménie. Qui sont ces gens?

Cruelle erreur, le Ezdiki et le Kurmanci n'ont rien à voir, et le fait qu'elles soit intercompréhensibles ne prouve rien. Mr Tamoyan n'a JAMAIS entendu parler de ces prétendues sources extérieures classant les Yezidis comme des Kurdes non sunnites. Tous les universaitaires qui publient ce genre d'information n'ont qu'un seul but, anihiler les Yezidis.

Selon lui, tous les Yezidis pensent comme lui. Pas une majorité, tous. Les exemples de Yezidis pensant différemment de l'atteignent pas, tous les Yezidis pensent comme lui, point. Les exemples de villages entiers de Yezidis se considérant Kurdes, et soutenant le PKK? Jamais entendu parler. Pas de commentaire.

Mr Tamoyan accuse ensuite son détracteur de "croire en internet", l'accuse de soutenir le PKK parce qu'il a interviewé certains de ses membres en Arménie (tiens tiens, un travers bien turc ça), le menace de prévenir la sécurité arménienne qu'il fricote avec le PKK.

Bref un champion du monde, négationniste du réel, paranoïaque, d'une mauvaise foi en inox, à l'épreuve des balles. "L'Arménie est la lumière du monde Yezidi!"

Son compère Aziz Tamoyan lui affirme doctement qu'il y a 40,262 Yezidis et 1519 Yezidis "qui sont devenus kurdes" en Arménie. Le recensement donnait en fait le choix entre "Etes vous Yezidi" ou "Etes vous Kurde". On imagine un referendum donnant le choix entre "chiite" et "türkmène" en Irak, on aurait pas fini de rigoler.

Aziz Tamoyan se considère d'ailleurs comme "président de tous les Yezidis du monde" (!!!) et parle lui de "Yezideren", un language sans connection avec le Kurmanci. Les Kurdes irakiens financent d'ailleurs des kurdes pour convertir les grecs et les assyriens arméniens au "Kurdisme" dans le but final d'assimiler les Yezidis..

Ah oui au fait, le Kurmanci n'existait pas jusqu'il y a quelques temps. Un language totalement articifiel... Mais en fait tout s'éclaire : les Kurmanci sont des Yezidis qui sont devenus Kurdes!

La suite ici, moi je n'en peux plus!


(Aziz Tamoyan)



Petite interview contradictoire ici pour un autre son de cloche venu d'un kurde d'Arménie...

C'est ici le "vice président du comité national yezidi" Onnik Krikorian qui s'insurge contre ces livres en Yezdiki, refusés selon lui par 11 villages sur 12. Pour lui ces livres ont été faits pour l'argent. Le Ezdiki? Du Kurmanci, un point c'est tout. C'est déja un peu plus rassurant... surtout quand parlant d'Aziz Tamoyan" il répète "c'est une honte, une honte, une honte"...


10 commentaires:

R a dit…

Sur les Kurdes de l'Arménie, à voir l'excellent film de Hiner Saleem "Vodka Lemon".

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=53815.html

http://movies.nytimes.com/movie/295529/Vodka-Lemon/overview

Haydar a dit…

Bientôt les alévis kurdes parleront le "Alévikî" :D Les dersimîs qui se disent d'une ethnie différente des kurmancîs :s

Les pays qui ne voudront pas de notre unité continueront à diviser la population kurde pour mieux régner.

Mais en tout cas celui-là il est complètement ridicule.

Tom a dit…

Déja vu Vodka Lemon bien sûr

Haydar faut reconnaitre que les Alevis qui parlent dimli ont pas exactement la meme tête que les kurdes d'Hakkari :D pas de délire ok, mais l'ethnie kurde est quand meme méchamment composite ;)

Haydar a dit…

Comme les kurdes de Malatya non pas la même tete que les kurdes de Kermanshah, les kurdes de Diyarbakir et les kurdes de Hewler n'ont pas la même tête... et pourtant ils sont bien kurde.

Tous les français n'ont pas la même tete... tous les belges n'ont plus, tous les chinois n'ont plus.

Anonyme a dit…

Ils sont kurdes ou bien sont-ils qualifiés de kurdes parce qu'ils parlent kurde ?

anne a dit…

Ah bon, parce qu'on les reconnait à leur tête les kurdes d'Hakkari? C'est quoi ce délire?

Ca me rappelle un copain turc qui m'expliquait doctement qu'on pouvait reconnaitre le crâne d'un Turc du crâne d'un Arménien à la forme desdis crânes (il s'agissait en l'occurence de ceux exposés au musée de Van, censés être des crânes turcs ce dont je n'étais pas convaincue - surtout à Van)


Pour revenir à ce type dont j'ai pas retenu le nom, il y a beaucoup de Yézidis qui en ont fait leur gourou ou c'est un micro phénomène?

Jacky a dit…

Le zaza est une langue non-kurde mais de la même famille. En général, j'entends rarement parler de dimli.

Piling a dit…

Le zazayi est une des langues qui a le plus de noms, en fait : zazayî, zazakî, kirmanckî, dimlî aussi d'où la fameuse hypothèse dimlî = deylamî, soit les anciens et fameux "Dolomites" du Deylâm.

Kece kurdan a dit…

Entre:

- les Alevis kurdes qui se disent Alevis et pas Kurdes

- les Zazas qui se disent Turcs

- les Zazas qui se disent ni Turc ni Kurde

- les Kurdes musulmans qui se disent Musulmans avant tout

- et maintenant les Yezidis en Arménie

- et ajoute à cela les querelles partisanes

etc etc ... On n'est pas sorti de l'auberge. L'unicité, je crois, ne deviendra qu'utopie...

Haydar a dit…

Il est utopique