jeudi, janvier 04, 2007

Nursun en Arménie

Le journal "the New anatolian", un des deux quotidiens anglophones de Turquie (avec le très mauvais turkish daily news), laisse la place à des opinions très diverses, de la pensée unique la plus pure à des articles pertinents et parfois provocateurs. La journaliste Nursun Erel réalise régulièrement des "interviews" remarquées sur les sujets sensibles, du PKK aux Arméniens.



Je viens de découvrir qu'elle a, au cours du mois de décembre, effectué sur l'invitation de l'ONG Caucasus Center un voyage d'une dizaine de jours en Arménie, écrivant une série de sept articles et interviews.



Si on frémit toujours en lisant l'interview d'un charmant membre du Dashnak parlant de réannexer l'Arménie Occidentale, mais qui n'a pas pris la nationalité arménienne parce qu'il veut garder son passeport canadien, on rit beaucoup quand la journaliste tente, preuves à l'appui, de convaincre ses hôtes que l'église d'Akhtamar, au milieu du lac de Van, a été intégralement restaurée, dotée d'une plaque attestant de son identité arménienne et d'une croix à son sommet. Impossible de convaincre des gens qu'on a persuadé que tout le patrimoine arménien a été rasé en Turquie (ce qui est en partie vrai.)



Ces articles, datés du 4 au 18 décembre, sont disponibles ici

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Trop facile à commenter tellement les idées reçues ont la vie dure. Je me souviens qu’un des mes anciens professeurs me disaient en privé, que dans la guerre contre la connerie c’est la connerie qui gagne, quels que soient les peuples, les régions du monde ou les périodes historiques. Il ajoutait –au cours du repas-, la victoire de l’intelligence sur la connerie est tout à fait exceptionnelle, comme une entorse aux règles qui président l’humanité !

Qu’un abruti rêve de conquérir ou d’annexer l’Arménie occidentale, qu’une autre abrutie croit qu’il ne reste que poussière du passé arménien en Turquie et que d’autres encore pris d’ivresse nationaliste et d’ignorance crasse c’est peu de chose, comparé à la plus grande puissance mondiale qui à comparé Saddam à Hitler, l’armée irakienne à la troisième armée mondiale, les casernes irakiennes à des rampes de lancement d’armes de destructions massives, et j’en passe …
Qu’un crétin d’Arménie à sa petite dimension rêve de grandeur et qu’un autre de Turquie rêve de puissance, c’est peu de chose comparé à ceux qui réellement ont les moyens de faire d’un pays un immense abattoir industriel.

Tom a dit…

que dire de plus !

a turk a dit…

It's a pity that the journalist is the one to blame all the time, even if she tries to reflect the things in it's real shape...Because this is the easiest way.

You just sit down at your comfortable chair and blow your bla bla bla's even after one month time since all these interviews and opinions were published on that daily news paper.

Do you know that Nursun Erel had to resign from her position because of these stories?

So do you understand the reason why such sensitive issues are rarely done by Turkish journalists?

Tom a dit…

kardes if you speak french, you can see that I'm actually praising this journalist for her courageous interviews on sensible topics :)

Tristan Mendès France a dit…

Bonjour, je cherche à rentrer en contact avec l’auteur de ce blog. Je prépare un reportage à Istanbul du 11 au 18 mars prochain et je cherche de personnes francophones sur place pour évoquer la question du génocide arménien.
Pouvez-vous me joindre par email ?
bien à vous.
blogtrotters[at]mac.com