mercredi, juin 20, 2007

La menace chrétienne


Quand on vous disait que l'influence chrétienne (ainsi que judeo--kurdo-armeno-léniniste) menaçait l'intégrité de la Turquie!

Un reportage de Gareth Jones du "Scotsman"
) dans le village de Vakifli (connu pour être le dernier village arménien de Turquie) dresse un constat alarmant: les chrétiens préfèrent l'AKP.


REUTERS/Umit Bektas

Quoi? Les Chrétiens préfèrent les islamistes aux glorieux défenseurs de la laïcité? Bien sur, la laïcité vue par le CHP ou le président Sezer, c'est aussi "les missionaires chrétiens menacent l'identité turque", des veto contre les lois en faveur des minorités chrétiennes votées par l'AKP, des commentaires désobligeants envers les divers patriarches, et une condamnation assez molle des égorgeurs de chrétiens à Malatya. Mais tout de même, voter pour les méchants barbus qui font rien qu'à vouloir rétablir la charia et interdire le Raki???

"This government has done a lot for us. We want them to get back in. They show us and our religion respect. Every religion is holy," said Hanna Bebek, 76, enjoying a game of cards with his neighbours in the village tea house.

Sale traître!

"The AK Party has tried to help the minorities, while other parties just talk," said village headman Berc Kartun, 45."

Vipère lubrique!

Patriarch Mesrob II, the Istanbul-based spiritual leader of Turkey's Armenians, recently endorsed Erdogan's party.

"The AK Party is more moderate and less nationalistic in its dealings with minorities. The Erdogan government listens to us -- we will vote for the AK Party in the next elections," Mesrob told the German magazine Der Spiegel in an interview.

Agent de l'Arménie!

Le pire, c'est que les Alevis, électeurs traditionnels du CHP, semblent eux mêmes se tourner vers l'AKP, un peu échaudés par les délires nationalistes de Deniz Baykal. Dans un contexte d'incapacité des partis traditionnels turcs à s'allier contre l'AKP, les élections du 22 juillet vont tourner au plébiscite... la majorité silencieuse se contrefout des manifestations "laïques" orchestrées par le CHP, l'Armée, et les Barbouzes de "l'association pour la pensée d'Atatürk" et autre Dogu Perincek...

And now for something completely different : Deniz Baykal a répliqué aux scandaleuses allégations d'Erdogan qui parlait d'un "Etat Profond" en Turquie (incroyable!): Derin Türkiye yok, Türkiye var, Türk Milleti var, Türk Halkin var. Il n'y a pas de Turquie profonde, il n'y a que la nation turque et le peuple turc. Tu l'as dit bouffi! Allez maintenant, attaque Veli Küçuk, Oktay Yildirim, le général à la retraite Tokat, Bucak et Muzaffer Tekin en justice pour "Séparatisme"! Ils veulent faire un Etat dans l'Etat! Et puis au moins eux, les procureurs auront une chance de mettre la main dessus, contrairement à Barzani...


2 commentaires:

dilo a dit…

Tu avais donc oublié une autre menace,et non des moindres,dans ton article du 18 juin.Pas sérieux tout ça!
Si tu continues comme ça,pas sûr que Büyü te confie la sécurité de la République!

Tom a dit…

On en oublie toujours :)