vendredi, juin 22, 2007

Le droit à la sécurité

Au nom de son droit inaliénable à protéger ses frontières sacrée, l'armée turque pilonne courageusement au mortier les villages kurdes irakiens dans la région de Zaxo, notamment les villages de Nuzdure, Keste, Berwari...

Selon Rastgo Muhamad Barsaz, porte parole de l'ONG "Kurdistan Campaign to help victims of war", des centaines de civils ont dû fuir leurs maisons pour se réfugier dans des zones sures. Selon des témoins, les maisons ont été pillées par les membres du PKK, qui occupent maintenant les villages et interdisent aux organisation de secours d'y pénétrer.



Dans certains villages, les membres du PKK ont chassé les familles de leurs maisons afin de les occuper comme des bases à partir desquelles lancées des attaques. "Un membre de ma famille a été tué parce qu'il refusait de quitter sa maison", déclare Ezdin Destan, du village de Dashati.



Les zélateurs habituels du PKK diront que c'est bien naturel et que ce Kurde aurait du faire montre d'un peu plus de patriotisme au lieu de s'opposer à l'aile marchante de la révolution. On remarque en tous cas une innovation par rapport à leur grande classe habituelle: l'adoption des méthodes de la guerrilla sunnite irakienne qui se sert des populations civiles comme d'un bouclier humain.



Les inconditionnels de l'armée turque écarteront froidement les objections face à ces bombardements de populations civiles, en disant que le PKK n'avait qu'à pas prendre position dans des villages.










Powered by ScribeFire.

16 commentaires:

Anonyme a dit…

JE VEUX PAS PARAITRE déségréable, mais ce ne sont pas les méthodes du PKK de chasser les villageois !
Donc donnes nous tes sources, car là ce sont de graves accusations.

Tom a dit…

BBSNews citant "IRIN", l'agence de presse humanitaire des Nations unies

http://bbsnews.net/article.php/20070621220800299

de rien

Anonyme a dit…

Ok BBS, sa m’étonne pas... 
Pourquoi tu ne vas pas sur le site des autorités kurdes, ou même celui du PDK pour corroborer « ces informations », car pour moi ce n’est pas de l’information mais de la propagande pour seulement dénigrer un parti.
Bref, moi qui voulait te révéler certains infos sur cemil Bayik et murat Karayilan, ce ne sera pas pour maintenant.
Comme je te disais bien avant, le PKK n’est pas une organisation aussi simple à cerner, dans cette organisation il y a une multitude de lignes idéologiques différentes.
Dire que le PKK est marxiste, révolutionnaire, ne tient plus debout.

A la bonne heure.

Tom a dit…

L'agence n'est pas BBS mais IRIN, l'agence de news de l'ONU pour les affaires humanitaires. je la considère relativement fiable, pour bosser avec depuis 2 ans ;)

Ensuite si tu as des infos contradictoires, je veux bien...

ensuite j'ai jamais dit que le PKK était encore marxisto quoi que ce soit ;) et je sais qu'il est dur à cerner

je suis prêt à en discuter ;)

paxqwal a dit…

Quel dommage! On aurait tellement aimé en apprendre davantage sur Cemil Bayik et Murat Karaliyan... Il est vrai que les lignes multiples, droites et plus tordues du PKK peuvent donner l'impression d'une certaine confusion et faire qu'on ait du mal à s'y retrouver... Une chose est sûre et l'histoire lui rendra justice un jour: le PKK a énormément fait avancer la cause kurde en Turquie ces trente dernières années. Et pour le très proche avenir, il est certain que les choses vont beaucoup s'améliorer pour les Kurdes. Sur ce point au moins tout le monde est d'accord n'est-ce-pas?

Anonyme a dit…

Talabani fils à Washington contre Karayilan et Bayik

Le fils de Talabani : qui est le« représentant kurde aux USA » à participé à une entrevue secrète avec représentants Turcs et Américains, dont le but était de prévoir un plan de kidnapping contre Karayilan et Bayik.
Cette information à été révélée par notre consœur Zeyno Baran.

Bizarrement cette offre n’a pas été acceptée, l’armée turque ne veut en aucun cas que le succès de l’opération revienne à Erdogan et à son parti en pleine période électorale…
Les faucons trucs préfèrent jouer la politique du pire, avec des »sehit » morts aux fronts chaque jour qui pousseraient la population plus à un vote nationaliste.

Cette hypothèse que les dirigeants kurdes du Nord seraient certainement tentés face à la pression « de vendre » des cadres du PKK ceci pour la calmer le jeu turc, avait été pris en compte par les services du Pkk
Ainsi d’après les déclarations de Murat Karayilan sur ROJ tv, celui-ci avait déjà eu vent de ce plan.
Talabani encore une fois pactise avec le diable, comme dans les années 60 lorsqu’il aidait les troupes irakiennes à pourchasser les peshmergas du Mollah Barzani.
Tandis Barzani s’efforce de se poser en leader légitime de tous les Kurdes du nord et du sud.

Je t’avais également promis de parler de Karayilan, sache qu’il est reconnu depuis peu comme le successeur légitime d’Ocalan.
Bayik théoricien du parti, quant à lui cherche une place politique dans le gouvernement du Kurdistan autonome.

Tom a dit…

Salut,

Merci pour l'info. Je ne pense pas qu'on pourrait reprocher à l'UPK de tenter de se débarasser des chefs du PKK :)Par contre ce n'est évidemment pas une solution souhaitée par l'armée turque. Trop facile, aucun mérite...

Zeyno Baran c'est qui? C'est ou?

Pour Karayilan: légitime ou pas c'est clairement le successeur d'Öcalan, en tous cas depuis qu'il a fait son petit Putsch contre Osman öcalan en 2004... par contre je doute qu'il nous fasse le coup du culte de la personnalité. Il continuera à s'appuyer sur le "Kürt Halkin önderi" ;)

Pour Bayik...tu as des sources? Ce bonhomme m'intéresse particulièrement

merci en tous cas ;)

Anonyme a dit…

*Pour Zeyno Baran ya toutes les infos sur le net, même plusieurs photos d’elle 
*Karayilan : il a été directement désigné par Ocalan lui même comme son successeur
Il dispose également de la fidélité des meilleurs hommes du parti, dont le service secret du PKK qu’il dirige directement lui-même.
Enfin il faut savoir que Karayilan est issue d’une grande tribu de Urfa, grand propriétaire terrien…
*Bayik: c'était l'ancien confident d'Apo, il n'est pas doué dans l'art de la guerre comme Karayilan, mais c'est un fin négociateur, et c’était l’une des têtes pensantes d’Ocalan.
Ocalan l’écoutait d’avantages que les autres.
On dit qu’il connaît certains secrets à son sujet.
*Osman: dans le passé, avait déjà commis « un égarement », et devait être condamné à mort par Apo, mais lors du procès devant tous les cadres du parti, cemil Bayik s'est posé comme un défendeur à la grande surprise de Karayilan et Karasu et à réussit de convaincre Ocalan de lui épargner la vie, en réalité ce procès était une mascarade préparée par Apo et Bayik.
Toutefois Osman est resté plusieurs années derrières les barreaux…
*Talabani : est beaucoup trop carriériste, après que ses hommes aient capturé Saddam, il négocia ce dernier contre une place à la présidence de l’Irak… ainsi on lui reproche toujours de ne pas avoir négocié avec les USA une formation militaire pour les peshmergas ainsi que armements lourds pour défendre la région du Kurdistan…
La seule force de Talabani est due à ses services secrets basées à Slemani, les plus performantes de l’Irak à l’heure actuelle, et c’est vrai aussi qu’il a un « petit capital sympathie » du à son âge 
Sinon il n’est guère apprécié par la majorité des kurdes qui se méfient de ce vieux renard.

Tom a dit…

Oui j'avais juste un peu la flemme de la googler ;) en effet, je vois.

Pour Bayik: toi qui es bien informé, tu peux m'en dire plus sur l'épisode qui l'avait vu disparaitre en Iran, être désigné comme traitre et finalement reparaitre sans problème? Je devrais recherche la date, mais je pense que tu vois...je m'interroge sur ses relations avec Karayilan, je sais qu'il et très respecté des combattants...

Je pense que le capital sympathie de Talabani est aussi dû au fait qu'il ai refusé de déposer les armes après que Mustafa Barzani se soit dégonflé à l'époque...il le considérait quasi comme son fils, ce qui explique les petits pbs avec feu Idriss et Massoud :D

Par contre je n'aime pas les méthodes de l'UPK, un poil soviétiques à mon goût.

Anonyme a dit…

Oui c’est vrai quà l’époque Talabani voyait le piège des irakiens et ne voulait pas de négociation avec l’ennemi.
Mais il faut se mettre dans le contexte, la population civile souffrait bcp des bombardements, et Mollah cherché à gagné du temps pour que sa population et les civiles puissent « respirer ».
Talabani à l’époque très résolu, voulait se poser définitivement comme le meilleur commandant, et prouver qu’il pourrait un jour remplacer Barzani.
Après ce désaccord, Barzani l’avait appelé à une réunion, mais en réalité devait l’assassiner avec ses hommes, le jeune renard à l’époque sentait quelque chose de louche…
Par la suite il fait l’erreur de s’allier avec l’ennemi dont la tribu des zebari..
Moi je pense plutôt qu’il est très carriériste… car au point de se joindre aux arabes contre ses propres frères… donc on peut douter que sa décision de ne pas négocier avec les arabes comme l’a fait Barzani soit honnête…
D’autre part, pour cemil Bayik je te donnerais d’autres sources…
Et j’espère que pour toi tout va bien à Constantinople.

Tom a dit…

Merci oui tout va bien ;)

Zebari? Marrant, j'ai rencontré un Zebari à Mossoul, il dirigeait plus ou moins l'UPK la bas :) Et le ministre des affaires étrangères est un Zebari aussi... c'est quoi le problème avec cette tribu exactement (je m'excuse, je profite de tes lumières, dis moi quand tu en as marre) :D

Anonyme a dit…

Les Zebari sont une des plus grandes tribus kurdes du Soran qui a été tjrs rivale à celle des Barzani.
A cause de cette rivalité, il y eu de nombreuses guerres, par la suite les Zebari ont même soutenus les troupes irakiennes contre le Mollah.
Pour faire la paix et consolider une union kurde, le Mollah Barzani à demandé la main de l’une des filles du chef des Zebari pour l’un de ses fils.
Ce fils n’est autre que le président de la région du Kurdistan :-)

Mais cette union fragile n'a pas tenu, et les Zebari par la suite ont encore une fois rejoint l'armée irakienne pour affaiblir sont ennemi et rival de toujours.

Actuellement une partie des Zebari, (la plus grande en tout cas) joue toujours la carte arabe ( car avec le temps cette tribu par des nombreux mariages mixtes c’est bcp mélangée aux tribus arabes soutenant Saddam), et se mobilise aujourdhui aux cotés des anciens baasistes contre la politique des autorités kurdes, qui veulent notamment inclure Kirkuk dans la région du KURDISTAN.

D’autres personnes de la tribu des Zebari ont préféré soutenir le combat de leur peuple, mais se sont alliées à Talabani, dont l’actuel ministre des affaires étrangères.

Non sa ne me dérange pas de partager avec toi.
Le problème c’est que depuis quelques temps on essaye de rentrer dans notre serveur.

Bonne continuation.

Tom a dit…

Tu parles de quel serveur? Sinon les hackers turcs sont organisés et déchainés...

paxqwal a dit…

Un article qui vient de paraître à ce sujet dans radikal:
Kubat Talabani: PKK'lıların teslimini Türkler de istemedi
02/07/2007 (167 kişi okudu)

DHA - SÜLEYMANİYE - Kuzay Irak'taki yerel Kürt Hükümeti'nin Washington Temsilcisi ve Irak Devlet Başkanı Celal Talabani'nin oğlu Kubat Talabani, Türkiye'de büyük tartışmalara yol açan Hudson Enstitüsü'ndeki senaryolar için konuştu: "PKK yöneticilerinin tutuklanıp teslim edilmesi önerisine önce Türkiye'nin Washington Konsolosluğu Askeri bölümündeki temsilcilerinden biri, sonra ben karşı çıktım." (la suite dans Radikal: 02/06/07)

Kece kurdan a dit…

On n'en apprend dit donc des choses ici... Si vous pouviez partager vos connaissances sur un forum nouvellement crée et mis à la disposition des Kurdes se serait génial: www.niqas.com...

Votre participation serait la bienvenue.

justyna a dit…

voilà, mon site a été hacké deux fois ce dernier mois par les Turques....c'est triste, j'y suis pour rien avec mon site perso:(((

que faire? et pourquoi cette guerre virtuelle, cela n'a aucun sens!!!