mercredi, août 10, 2005

Bus et Hassankeyf.

Oui bus, parce que pour l'instant j'ai passe plus de temps dans le bus que dans le village d'Hassankeyf.
23h40 exactement, plus si on compte le Vapur pris a 13h a Sirkeci pour rejoindre l'otogar d'Harem. Apres quelques peripeties, je tapote un clavier turc fatigue dans un Cybercafe appelle "Buse". Je ne sais s'il s'agit d'auto flagellation pour se punir de toujours utiliser internet explorer, mais je m'interroge sur l'opportunite de leur traduire l'expression "grosse buse en informatique".
Parti a 14h30 d'Harem, j'arrive a 13h (on m'avait dit 10h) a Batman (vous avez 30 secondes pour vous foutre du nom de la ville..voila c'est fait). Explication: on est passe par Urfa. Regardez une carte de Turquie: l'itineraire ne vous choque pa imaginez vous descendre de Paris a Toulouse pour aller a Marseiile. Imaginez vous ensuite que la route de Toulouse a Marseille soit etroite comme l'esprit d'un jacobim, poussiereuse et caillouteuse, qu'elle ne permette pas de depasser le 50 de moyenne. Voila pour les 3h de retard. Le voyage lui meme est bien different d'un voyage classique en Turquie: il faut dire que je ne fais rien pour passer inaperçu avec mon bouquin "le Kurmanci sans peine" (en vrai "Kurdish Guide"): le gamin assis a cote de moi se tortille une bonne heure avant d'oser me parler (en Turc). Je regrette au bout de 2h les tortillage, puisque le moulin a parole enclenché ne s'arrete qu'a Ankara, ou le petit Bilal est ejecte prestement par un moustachu a bagouses. Celui ci m'aide pas mal pour la prononciation du Kurde, meme s'il semble vouloir systematiquement me faire apprendre des mots qui ne sont pas dans le bouquin. Je perds vite pied mais je sais compter jusqu'a 19 (tout le monde est d'accord sur le nom des chiffres...). Pere la Moustache a 40 ans. Il est vexé quand je lui en donne 35 (J'enleve toujours 5 ans a mes estimations), et me montre sa carte d'identite pour me montrer comme il est jeune sur la photo. Moi je vois surtout "1965", mais non il n'en démords pas, il a 30 ans. Soit. Un autre Kurde, beauf gominé de Tarlabaşı me prend la tete a Ankara. Le type cauteleux, vicieux que j'evite a tout prix en general. Je le vois dans un coin se faire recadrer par le chauffeur qui a vu qu'il me foutait franchement mal a l'aise. Ca reste une exception, et l'ensemble du car est tout a fait adorable. Il vaut mieux, parce que 23h sur 2 fesses ca ne passe pas vite. Un tres bon moment "Lion d'Afrique" navet dantesque avec Jackie Chan, double en Turc evidemment. La le tableau est franchement attendrissant: une assemblee de gaillards a l'oeil aussi noir que leur moustache, de matrones voilees a l'air severe, de gamins entasses dans les coins, qui se gondole doucement avec de céder a une franche hilarite pendant la scene finale ou Jackie met une branlee aux gros mechants.
Arrivé a Batman (vous avez 10 secondes pour siffloter le générique...vooaaala.) j'attend mon minibus, chaperonné par le chauffeur qui me confie a un college: enfourné dans le minibus pour Hassankeyf je tape la discute avec le voisin qui se rend a Silopi (poste frontiere pour l'Irak). 30 minutes plus tard je pose enfin le pied de l'autre coté du Tigre, sous un printanier 45 degres...Je retrouve vite Roxane et Sophie (permanente du Monde). Apres une negociation spectaculaire nous parvenons a faire baisser le prix de la chambre double (en fait triple) de 40 a 30 millions. Poussé par une Roxane de mauvais poil je sors le grand jeu et les arguments vicieux "attendez vous vous foutez de moi, j'ai payé moins cher a Olympos). Le gars pretend nous faire payer pour 3 personnes vu qu'il y a trois lits: ca rigole quand je lui propose de l'aider a démenager le lit, ca faiblit quand on fait semblant de se resigner a dormir a Batman et on parvient finalement aux 30 millions demandes. JE devrais porter un T-shirt "attention Breton tetu et radin". A la reflexion "Breton" suffirait.
Pas besoin de decrire Hassankeyf, je posterai les photos en temps voulu. Il faut juste savoir que ce joyaux et menace de mort par un projet de barrage finance par SIEMENS. Erdoğan avant d'etre élu avait promis que lui vivant, etc, avait réitéré sa promesse une fois au pouvoir, mais il semble cette fois que le site soit condamné. Nous nous rendons en délégation voir monsieur le maire (DYP). Je suis bombardé traducteur officiel pour l'interview de Sophie, et m'en sors pas trop mal je pense: le brave gars semble blasé et le fait qu'il n'aie meme pas d'adresse E mail (malgre un bel ordi) ne doit pas l'aider a fair du Lobbying pour sauver le site.
Sophie repartie pour Diyarbakir nous explorons Hassankeyf la langue pendante, avant de finir au dessus du tigre a deguster des grillades de poisson...et a se faire deguster par les moustiques.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je croyais que Batman étais à coté de Gotham City ;-)

Molson Man

duhok a dit…

Arrête de râler Tom!!Les moustiques,le trajet, la chaleur etc...ne seront plus que de mauvais souvenirs dans quelques jours.lol