mardi, août 14, 2007

Violence dans le football en Turquie

Quand je vivais à Istanbul, je n'ai jamais vraiment pu m'intéresser de près au championnat turc. Sommé de choisir entre Fenerbahçe et Galatasaray, j'ai eu la présence d'esprit de me déclarer fan de Besiktas, et j'ai eu le nez creux.


1) Personne ne les déteste, c'est donc socialement sécurisant.

2) Ils ont été champions en 2003 quand j'y étais, ce qui m'a valu de me brouiller avec un fan de galatasaray que je chambrais lourdement (ben oui, en France on se chambre mais on se brouille pas pour autant, mea culpa).

3) Leur stade était à quelques centaines de mètres de mon appart à Cihangir, ce qui me permettait de suivre l'évolution du score en ouvrant la fenêtre les soires de matchs.

Malgré celà, et malgré ma footbolophilie primaire de fan inconditionnel du Stade Rennais depuis à peu près la chute de mes dents de lait, impossible de me passionner pour la Süper Lig.

1) Essayez de regarder un match à la télé: les bandeaux publicitaires flashy et agités occupent les 2/3 de l'écran.

2) Le championnat est quand même sévèrement limité, avec 3 équipes stanbouliotes et Trabzon qui peuvent prétendre se disputer le titre.

3) Le fanatisme des turcs va un peu trop loin

4) C'est d'une VIOLENCE!

Il est rare de voir un matc sans carton rouge, les joueurs se cassent les pattes, s'insultent se crachent dessus. Le bon esprit du footballer turc s'est révélé à la face du monde lors du mémorable Turquie-Suisse de 2005, lors duquel, après qu'au match aller les Suisses aient conspué l'hymne turc, le match avait dégénèré en bataille rangée sur le terrain et dans les couloirs.



Les batailles rangées entre hooligans commencent à faire partie du quotidien. La grande nouveauté, ce sont les hooligans qui se ruent sur la pelouse pour tabasser les joueurs adverses. A ce jeu là, TRABZON est très fort.

Dans cette ville, au demeurant très jolie, spécialisée dans les cerises, les poissons frits et la production d'assassins nationalistes, les fans de Trabzonspor (les Mavi/Bordo) sont connus pour être particulièrement "patriotes". Loin de moi l'idée de stigmatiser Trabzon. A la suite de l'assassin de Hrant Dink, les fans de Erciyespor avaient chanté "nous sommes tous turcs, morts aux traîtres", ce qui ramène les "ho hisse enculés" au rang de taquineries de cour d'école.

Evidemment, la France ou l'Italie n'ont parfois rien à envier à la Turquie concernant le comportement des supporters, mais la violence sur le terrain est tout de même bien moindre...

Ici des images d'affrontements à Diyarbakir (pour changer)




29 commentaires:

Jacky a dit…

Ça te fera pas probablement plaisir de savoir qu'en fait, les supporters de Beşiktaş sont souvent aussi ceux de la gauche radicale turque.

Un peu comme on peut assimiler le MHP à Trabzon. Ici, c'est plutôt la gauche révolutionnaire et Beşiktaş.

;-)

Tom a dit…

Tu me prends pour un Mavi? je savais ça ;)

autant je peux difficilement me sentir des atomes crochus avec un loup gris, autant j'ai des potes d'extrême gauche sans pb en TUrquie :) évidemment ils sont parfois un peu à la ramasse, mais plus ouverts que l'extreme droite ;)

Anonyme a dit…

Je suis Kurde mais faut reconnaîte que la violence existe aussi a Diyarbakirspor, je me rappelle encore lors d'un match face Fener..
C'etait la guerre.

Tom a dit…

Oui je me rapelle d'un Diyarbakir Galatasaray, c'était assez moche dans le genre, 3 cartons rouges et les fumigènes des supporters...

Anonyme a dit…

http://fr.youtube.com/watch?v=fjY1D84bpI8

Je sais pas pourquoi de tels affrontements par contre...

Tom a dit…

Bof un peu de haine nationaliste par dessus ça fait pas de bien, je pense pas que le chomeur diyarbakirli qui n'a que ça à foutre de se castagner soit bcp plus fin que son homologue stanbouliote

merci pour le lien...

Anonyme a dit…

en tout cas cette vidéo fait plaisir voir des lazs se faire casser la geueule par des kurdes de diyarbakir, ca change un peu du quotidien ou en voit en général une meute de facho tabasser un ou deux kurdes.

Et pas mal aussi la musique de la vidéo ! :-)

Ismail a dit…

"... cette vidéo fait plaisir voir des lazs se faire casser la geueule par des kurdes de diyarbakir ..."

C'est puissant comme reflexion ça non ?

Anonyme a dit…

-->« C'est puissant comme reflexion ça non ? »

Mais jamais dit que c’est une réflexion…
Disant que c'est simple un sentiment personnel.
Ici on a quand même droit d’exprimer ses sentiments ?
Le jour ou je viendrais sur ton blog pour faire une « reflexion » sur un de tes articles (s’il yen à un jour) , là peut être je tiendrais compte de ton avis.

PS : ton intervention à toi par contre est « puissante » de vanité. :-)

Hamadan

Electre Xan a dit…

Cher Hamadan,

Au risque de paraître une "précieuse ridicule" comme dirait l'autre, j'avoue que je n'ai pas trouvé votre intervention subtile.

Et j'ajouterai, je refuse de tomber dans le piège qui est de penser que tous les Lazs sont des "fachos" et faire ainsi le jeu des groupes ethnonationalistes qui manipulent certains jeunes pour leur faire sous-traiter leurs basses oeuvres et pour ne pas endosser la responsabilité des dérives xénophobes dont ils sont pourtant à l'origine.

Vive la fraternité kurdo-laz!

Anonyme a dit…

-->"Au risque de paraître une "précieuse ridicule" comme dirait l'autre, j'avoue que je n'ai pas trouvé votre intervention subtile."

Mon intervention n’avait pas pour but d’être « subtile »

Sur mon commentaire sinon, je ne vois nul part écrit que « les lazs sont tous des fachos »
Bref, je savais que certains allez interpréter à leur sauce, mais j’avais bien dit dans mon commentaire « ca change un peu du quotidien ou en voit en général une meute de facho tabasser un ou deux kurdes. »

C’est simplement une réalité, en turquie il y a une communauté en particulier qui dégage une haine avérée contre tous ce qui peut se rapporter aux kurdes.

Et, en général se sont les kurdes qui font les frais de cette rancune, et donc pour revenir à cette vidéo, on voit que pour une fois que c'est différent...

Bref je ne me justifierai pas, et même persiste et signe.

-->« pour ne pas endosser la responsabilité des dérives xénophobes dont ils sont pourtant à l'origine. »

Toute suite les grands mots, oulala, arrêter d’être sans cesse en recherche de polémique, personnellement je ne mange pas de ce pain.

Vous êtes donc sur tous les fronts :-)


Aussi je vous préviens mon objectif n’est pas de faire concurrence à qui aura le dernier mot, ou la plus belle tournure, lol
en plus avec votre expression « de précieuse ridicule » ca commence à être boff…

N’est pas mon genre aussi de faire des discours recherchés… avec des expressions qui peuvent avoir plusieurs interprétations….


J'ai envi de finir part un proverbe kurde : On ne peut pas porter deux pastèques d'un seul bras.

Hamdan

Jacky a dit…

Mavi Alain Madelin gibi o zaman,... bilmiyorum :-)

Non, c'est vrai, les Turcs d'extrême-gauche sont mes amis, je les aime.

En revanche, le foot...

Sinon, à part ça, s'il n'y avait qu'un Laze pour racheter tous les autres - ceci est une exagération bien sûr - ça aurait été Kazım Koyuncu.

Ismail a dit…

@anonyme de 11h07 AM

OK, je corrige : disons que "c'est puissant comme sentiment, non ?"

Je ne prive personne du droit d'exprimer ses sentiments, par contre j'exprime mon sentiment sur ce type de sentiments, et moi aussi j'ai le droit, non ?

Anonyme a dit…

-->"et moi aussi j'ai le droit, non ? "


Biensur, tout le monde à droit à la parole :-)
Ne t'en prives pas surtout.

Hamadan

Electre Xan a dit…

Cher Hamadan,

Je crois que mon commentaire a été mal compris donc je m'explique.

Je voulais dire que je refuse de tomber dans le piège des groupes ethnonationalistes turcs qui manipulent certains jeunes (d'orgine Laz ou non) afin de leur faire sous-traiter leurs basses oeuvres, pour ne pas avoir à endosser la responsabilité des dérives xénophobes que vous décrivez.

Et je pense qu'il ne faut tomber dans le panneau en perdant de vue les vrais responsables politiques turcs dont l'idéologie et les discours xénophobes contribuent à radicaliser une certaine jeunesse contre les différentes minorités nationales du pays (comme on l'a vu dans l'affaire Hirant Dink)

PS: On ne peut pas porter une pastèque d'un seul bras, c'est pourquoi il faut utiliser ses deux bras. Ne vous emputez pas d'une partie de vous même. Avec deux bras, on est plus fort et un ami qui donne un coup de main, ça fait quatre bras ;-)

Electre Xan a dit…

"Aussi je vous préviens mon objectif n’est pas de faire concurrence à qui aura le dernier mot, ou la plus belle tournure, lol... en plus avec votre expression « de précieuse ridicule » ca commence à être boff...N’est pas mon genre aussi de faire des discours recherchés… avec des expressions qui peuvent avoir plusieurs interprétations…."

Ayant été à plusieurs reprises interpellée sur mon style par des personnes aux motivations très diverses, je suis forcée de constater que mon style est sujet à contreverse et c'est pourquoi, je tiens à apporter quelques clarifications pour assurer ma défense.

Ma façon d'écrire est ce qu'elle est, je veux dire par-là qu'il n'y a rien d'artificiel dans cela, je me suis toujours exprimée de cette manière et je n'ai jamais trouvé cela anormal jusqu'à ce que certains bloggueurs se plaignent de mon style.
Je ne vois ce qu'on attend de moi, je m'exprime comme cela me viens; je ne vais tout de même pas me de faire violence et charchuter mon français pour plaire aux adeptes de la communication façon SMS!

Electre Xan a dit…

...quant au football, c'est un sport de boff, c'est pourquoi, peu de femmes s'y intéressent! ;-)

PS: De peur que cette phrase soit mal interprêtée, signalons qu'il pourrait s'agir d'une plaisanterie.

boncuk a dit…

"Ma façon d'écrire est ce qu'elle est, je veux dire par-là qu'il n'y a rien d'artificiel dans cela, je me suis toujours exprimée de cette manière et je n'ai jamais trouvé cela anormal jusqu'à ce que certains bloggueurs se plaignent de mon style"

C'est juste que c'est rare dans un contexte virtuel où les gens ne prennent même pas la peine de se relire comme c'est un peu mon cas.

rüya a dit…

"Et je pense qu'il ne faut tomber dans le panneau en perdant de vue les vrais responsables politiques turcs dont l'idéologie et les discours xénophobes contribuent à radicaliser une certaine jeunesse contre les différentes minorités nationales du pays (comme on l'a vu dans l'affaire Hirant Dink)"

Au lieu d'écrire "les vrais responsables politiques turcs", il serait plus judicieux de dire de quels hommes politiques il s'agit au lieu de mettre l'accent sur le fait qu'ils sont turcs.

En l'espèce, vous vous faites réfrence à l'assassinat de Dink, il s'agit du BBP, un parti ultra-minoritaire en Turquie.

Anonyme a dit…

a punaise je me suis trompée de pseudo

Electre Xan a dit…

Justement, relisez-vous et surtout réflechissez à deux fois avant de nous pondre toutes les minutes un commentaire! ;-)

Electre, contre les oeufs de batterie

rüya a dit…

C'est marrant parce que vous faites tjrs votre auto-promotion quand vous intervenez.

Un petit complexe ? besoin de susciter les compliments ? envie de parler de sa petite personne ? égocentrisme ?

Electre Xan a dit…

Un petit complexe? Hum...Peut-être bien, après toutes les vexations que la Turquie a fait subir aux Kurdes, y'aurait de quoi, non?

Electre, personnage très complexe!

PS: Ce n'est pas que votre conversation m'ennuie mais je vais devoir vous quitter, les têtes-à-têtes avec une nationaliste turque c'est pas trop mon truc!
Si vous êtiez plus gentille, vous risqueriez de vous faire des amis, alors tenez bon!
A Dieu!

rüya a dit…

Oui j'avais déjà constaté que vous faisiez preuve de cette hostilité si caractéristique aux peuples complexés. Les Turcs de Turquie aussi font des complexes vav des européens.

Libérez-vous en au lieu de le cultiver.

Anonyme a dit…

--> Electre Xan,
Vous avez tout à fait raison j’ai mal interprété votre commentaire, et me suis emporté pour pas grands choses… désolé, (biborînê xweska min)
Quand il s’agit de foot faut croire que je deviens bagarreur. lol
Pour ce qui est de « votre style », ne changez surtout, c’est croustillant :-)

Et n’écoutez pas les mauvaises langues.

Encore pour finir un proverbe kurde, mais cette fois fidèle au contexte.
« Avec de la patience, le raisin finit par devenir sucré »

Hamadan

Electre Xan a dit…

OK Hamadan, je vous excuse à condition que ce genre de méprise ne se reproduise plus!
La prochaine fois c'est le carton rouge assuré!

Quant aux ethnonationalistes qui pensent que l'idéologie ethnocide kémaliste a réussi à rendre honteuse l'identité kurde, je suis au regret de leur dire que cela n'a pas fonctionné puisque la majorité des Kurdes se disent kurdes sans complexes et non pas turcs avec multes complexes... Les Kurdes de ce blog en sont la preuve ;)

Une question me titille : est-ce que tous les kémalistes turcs sont aussi méchants que vous et montrent les crocs à chaque fois qu’une opinion divergente est exprimée ?

Signé, le petit chaperon rouge.

PS : Si je ne m’abuse, à trop patienter, le raisin peut tourner au vinaigre? MDR! Bizanê, xweska tê nimê!

Anonyme a dit…

Oué bof Elektre on cotoie pas les mêmes Kurdes alors, moi je connais que des doubles-faces...

Anonyme, j'adore le "nan û most"

rüya a dit…

"Une question me titille : est-ce que tous les kémalistes turcs sont aussi méchants que vous et montrent les crocs à chaque fois qu’une opinion divergente est exprimée "

A Dieu. Faut respecter ses promesses la miss.

Electre Xan a dit…

Anonyme jian,

Bo min, yaprax bi gluyan trî û avê smak xweştirê.

Slaw,

Electre, cordon bleu