samedi, novembre 03, 2007

Honte sur moi...

Le message était passé inaperçu dans mon spam hotmail... (oui chers lecteurs, c'est ici, filtre hotmail exclusif oblige, que finissent vos messages, que je sauve systématiquement et auxquels je réponds à peu près aussi souvent!)

Evidemment c'est un peu tard, mais saluons le déja terminé "Festival de Cinéma Kurde de Paris", qui a eu lieu du 24 au 30 octobre.

Voici le programme, impressionnant, en pièce jointe... je regrette particulièrement de ne pas avoir vu le documentaire Dersim 1938.

Est ce que certains de vous y sont allés?

8 commentaires:

Jacky a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jacky a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jacky a dit…

Ah non pas vu, dommage d'ailleurs.

Mais je me souviens que la dame qui est kurdologue en avait parlé sur son blog.

En revanche, très intéressant, l'association titre dans un communiqué Résistance kurde: Elle est légitime. Ce communiqué est repris sur Info-Türk.

Effectivement, les Bretons sont plus sensibilisés aux problématiques minoritaires.

Ça contraste avec les fascinés par le FMI, le boum économique turc et pour qui les Turcs ont le droit de combattre "les terroristes".

[désolé pour le foirage de code]

Piling a dit…

"Öcalan, même condamné à la prison à vie et croupissant misérablement dans les geôles turques depuis 1999, dérange encore parce qu’il reste la tête pensante qui conduit une politique intelligente en tenant compte des évolutions dans le monde "

"La tête pensante qui conduit une une politique intelligente" faut oser... Brave Métayer, y a que lui qui peut encore sortir des trucs pareils !

Jacky a dit…

Mais André Métayer, c'est un monsieur qui est essentiellement connu pour être le porte-parole de cette association d'amitié bretonne-kurde, non ?

Tom a dit…

On peut plus appeller ça "comité rennais de soutien à Öcalan", histoire de ne pas insulter les bretons dans leur ensemble :D

j'y tiens, j'y tiens ;)

Piling a dit…

voire même de ne pas insulter les Kurdes dans leur ensemble :)

Jacky a dit…

Allons, allons, même si ce monsieur ne marque pas (assez) la distance par rapport à Öcalan, tout ce qu'il dit n’est pas à jeter loin de là.

Ils ont apporté leur soutien à des élus DTP dont Ahmet Türk, Osman Baydemir, etc… Ils me semblent faire un travail vital et rare. La référence à Kendal Nezan est pas mal non plus. Ils se battent contre l’expulsion d’une famille kurde apparemment aussi. Ça aussi c’est assez rare pour être souligné surtout en période de sarkozymania.

Vous imaginez s’il fallait jeter tous les kémalistes de la sorte ; tout ce qu’a dit Baskın Oran sur les minorités devrait être mis à la poubelle.

Eux, je ne les connaissais pas mais je les classifierais plutôt comme "gentils".