vendredi, novembre 09, 2007

Irrécupérable?

Et si la Turquie était tout simplement irrécupérable? Et si tous les timides pas en avant étaient perpetuellement à refaire? Depuis que j'ai commencé, en 2002, à m'intéresser à ce pays lors de mon premier séjour, la Turquie n'a jamais connu une telle hystérie, une telle violence, un tel délire nationaliste irrationnel. L'histoire montre bien sûr que ce n'est pas la première fois.

Sans préjuger des horreurs qui peuvent encore se produire pendant les deux mois à venir, le bilan de 2007 est effroyable. Commençée avec l'assassinat de Hrant Dink, l'année a vu le débat politique trusté par l'opposition nationaliste, par les délires anti-européens, anti-américains, anti-juifs, anti-kurdes, anti-intellectuels, anti-ennemi-de-l'intérieur. Je pensais sincèrement que les élections du 22 juillet mettraient un terme à ce baroud d'honneur des "associations pour la pensée d'Atatürk," des "Grande Union des Avocats" et autres présidents vétoïsateurs compulsif, et remettraient la Turquie sur la voie de la démocratisation et de la normalisation. C'est ce que mérite ce grand pays, et ce qui méritent les millions de Turcs ne partageant pas la conviction farouche que "Her Sey Vatan için" (tout pour la patrie)...

Mais le mal est plus profond. L'AKP, après avoir suscité de nombreux espoirs (et j'étais le premier à les défendre), donne des gages aux militaires et aux nationalsites fous furieux pour tenter de rassembler. Dans un contexte hystérique alimenté savemment par les attaques du PKK (le seul mouvement non-séparatiste qui emploie la violence pour respecter les frontières du pays qu'il combat)(sic), les Cemil Cicek et Mehmet Ali Sahin parviennent à occulter les tentatives d'Abdullah Gül et de Recept Tayip Erdogan d'apaiser la situation.

Et si c'était concerté? Le gouvernment freine des quatre fers pour empêcher une intervention en Irak, qu'il sait vouée à l'échec et qui causerait la fin des espoirs d'intégration européenne. Il mandate donc deux ou trois ministres pour carresser les Martyrophiles dans le sens du poil. D'où les propos surréalistes du ministre de la justice regrettant que les prisonniers rentrent vivant. D'où la volonté de Cicek d'attaquer encore et encore les députés DTP, en s'interrogeant sur leur passé, leurs liens familiaux, et probablement la langue dans laquelle ils rêvent.

A Paris, à Bruxelles, en Allemagne, les loups gris achèvent de dessiner l'image du Turc dans l'inconscient européen. Non seulement il est musulman, sa femme est voilée, mais en plus ses enfants se mettent à 100 contre 1 pour passer à tabac des journalistes, des Kurdes ou des Arméniens. Image superficielle, déformée, outrée, puisque la majorité silencieuse de la communauté turque en Europe est la première frappée par les militants d'extrême droite. Mais la France l'Allemagne ou la Belgique ont perdu l'habitude des défilés fascistes, des lynchages et des chasses à l'homme, et le pékin moyen, dont je fais partie, se demande pourquoi ces jeunes qui se déclarent prêts à mourrir pour leur pays restent bien en sécurité à 4000 km du Kandil. Il est bien sur plus facile de tabasser un "chien d'arménien" ou un "traître" que d'aller dans les montagnes "casser du Kurde".

J'aime trop ce pays pour être totalement découragé. Il reste en Turquie, avant qu'ils soient abattus au coin d'une rue, de nombreux intellectuels et journalistes (vendus à l'occident et au complot kurdo-arménien), des associations comme les "Genç Siviller", qui défendent un idéal de démocratie et de pacifisime. Mais chaque jour, pour le plus grand bonheur des loups gris et du PKK, la Turquie semble devoir tomber plus bas...


37 commentaires:

Anonyme a dit…

blalblalbla

vous devriez plutôt vous demander pourquoi il y a autant d'anti-turcs primaires sur votre blog

je n'ai jamais vu un blog aussi raciste et anti-turc que le votre et vous avez le coulot de vous présenter en disant "mon amour critique pour la turquie"

les racistes kurdes qui tabassent les turcs à paris, à berlin, à kolhn vous n'en parlez jamais ?

http://www.moaspress.com/

Piling a dit…

Oh on a les mêmes gugusses à Paris mais dans le sens inverse :

http://fr.youtube.com/watch?v=AwmPocmR8BQ

Que ça vienne d'un côté ou de l'autre, c'est asinus asinum fricat...

Tom a dit…

Ah pitié, pas la complainte des anti-turcs primaires... on parle d'hystérie nationaliste et de lynchages dans les rues, et vous nous ramenez l'anti-turquisme. Pitoyable.

Anonyme a dit…

tom c'estvous qui êtes pitoyable*

regardez donc les gugussses qui s'expriment sur votre blog

ils sont tous remplis de haine, ils soutienent tous une organisation terroriste

vous etes tellement à cpoté de la plaque que vous ne savez même aps ce qui risque d'arriver en Turquie si ces racistes continuent de provoquer

c'est un grand malheur qui risque d'arriver

Anonyme a dit…

« c'est un grand malheur qui risque d'arriver »

-->Un malheur ? je ne sais pas à quoi tu penses exactement quand tu dis ça ?
Ne craignons pas de mettre des mots, tu veux dire guerre civile ?

D’autre part, il faut que tu saches qu’ici sur sur ce blog ce n’est pas la Turquie ! Si on, n’est pas d’accord avec les principes à la con de papa Kemal et qu’on veut exprimer notre dégout, on a le droit.
On dit après que les kurdes ont la tête dure !

Voyons Ruya, maintenant je me demande aussi si c’était toi « l’anonyme » qui venait de temps à autres sur le blog, et lâchées des petites conneries. Lol
N’oublie pas de signer tes commentaires la prochaine fois, sa nous permettra de comprendre plus vite. :-)

Hamadan

dilo a dit…

Depuis plusieurs jours je vois des affiches du FN placardées un peu partout de manière anarchique avec l'inscription suivante à côté de la flamme tricolore: TURQUIE: Sarkozy a menti!

L'AKP,vient juste d'être reconduit à la tête du gouvernement avec une confortable majorité,n'est-il pas "obligé",quelque part,d'avoir pour l'instant cette ligne de conduite à l'égard du Pkk et de la région autonome du Kurdistan?Erdogan et Gul avaient pris l'engagement devant les électeurs de veiller à l'unité de la nation,de rester fidèle à l'héritage de papa Kémal,de détruire le Pkk etc...Donc s'ils montrent les crocs dans ce contexte de tension avec le Pkk et le GRK,n'est-ce pas pour éviter de voir les mêmes affiches en Turquie?N'a-t-il pas peur de voir dans les rues turques: "Pkk:Erdogan a menti" ou "terör: l'AKP laxiste et menteur"...

En tout cas le discours actuel de l'AKP est contradictoire par rapport aux ambitions européennes affichées par son chef et par rapport à de précédentes déclarations du père Teyyib sur le réglement(pacifique)de la Question kurde.

Jacky a dit…

Paris a la chance de compter une bonne quantité de Turcs issus de la gauche non-nationaliste. Donc justement ceux qui ne sont pas fachos et qui donnent une image différente.

Par exemple, le DHKC a toujours eu droit de cité pour son stand à la fête de l'Huma et la paranoïa antiterroriste post 11 septembre n'y a rien changé. C'est à l'honneur des organisateurs de ne pas avoir cédé à de multiples pressions.

Maintenant, cette idée de la bulle turque non-fasciste de Paris éclate un petit peu avec ça. C'est triste.

Je ne pense pas non plus qu'il s'agisse essentiellement de loups gris. A Paris, les loups gris la mettent franchement en veilleuse à ce qu'on m'a dit. Pas comme à Bruxelles. Je suis sûr que beaucoup d'apprentis lyncheurs ne le sont pas. Sans compter que les rassemblements nationalistes mêlent généralement toutes les factions.

YS a dit…

Un spectre hante le traité de Lausanne : le spectre des 30 millions d'âmes de la nation Kurde. Il n'est plus très loin le temps où la nation Kurde, les filles et les fils de Saladin, de Cheikh Said, Seyyid Riza, Simko, Cheikh Mahmoud, Qazi Mihemmed, Mollah Mustafa Barzani,Dr.Qasemlo, briseront leurs chaînes. Président Barzani tiendra la promesse qu'il a faite à son père lorsque celui-ci était sur son lit de mort : continuer, avancer pas à pas vers le Kurdistan libre, réunifié et indépendant. D'abord Kerkûk, puis...

paxqwal(e) a dit…

Cher Tom,
Je comprends parfaitement ce que tu ressens et je partage tout à fait ton sentiment. Je suis dans le même état d'esprit. Moi aussi je m'intéresse beaucoup à la Turquie, au point que ces dernières années, surtout après le feu vert donné pour son adhésion, je "vivais" plus en Turquie, même si j'étais en France, que dans mon pays. Je lisais tous les jours les journaux turcs sur internet, je correspondais régulièrement avec des amis turcs en Turquie, je me suis beaucoup occupé, par mon travail, de tisser des liens entre nos deux pays. A tel point que j'étais plus au courant de l'actualité là-bas qu'ici! (c'est à dire aussi qu'avec l'omniprésence de Sarkozy, on avait aussi envie de respirer un autre air...). Dès que j'en avais la possibilité, je partais la-bas bien sûr. Mais l'actualité turque est violente aussi. C'était parfois lourd à porter. Je sais que je m'énervais beaucoup, souvent. En effet il y a souvent de quoi se dire: Quel gâchis! Et puis il y a eu le meurtre de Hrant Dink qui a été un choc, et plus encore les réactions imbéciles, monstrueuses de tous ces nationalistes en Turquie. J'étais d'ailleurs à Istanbul en février, et j'en ai vu de ces fascistes avec des bonnets blancs, ou bien avec des t-shirts à l'effigie du drapeau turc.. A se dire qu'ils n'ont rien compris.. J'ai des amis en Turquie qui subissent tous les jours cet état policier, militaire - dont il est à désespérer qu'il se démocratise un jour, et qui à présent vivent dans la peur quotidienne de ces fachos moyens de la Turquie profonde.

J'ai pris des distances avec tout ça parce que je ne pouvais plus. Je ne lis plus les journaux turcs aussi régulièrement, parfois Radikal ou Milliyet pour vérifier qu'il ne s'est pas passé une catastrophe majeure là-bas, et que le pays n'a pas sombré entre-temps dans une guerre civile. Je suis découragée. C'est une déception énorme. Ne yazik ki bu ülke...
Et quand je vois des réactions sur ton blog comme le premier "anonyme" (blablabla) je me dis que tous ces gens ne se rendent pas compte à quel point ils salissent l'image des Turcs et de la Turquie avec leur propos. Parce que, non, nous ne sommes pas anti-turcs parce que nous nous opposons à cette gangrène nationaliste qui mine la Turquie. J'aime beaucoup, profondément ce pays. Et j'ai aussi pour ce pays, comme toi, un "amour critique", c'est à dire lucide, ce qui n'en réduit pas la portée. J'ai consacré plusieurs années d'efforts intenses pour en apprendre la langue. Est-ce-que nous ferions tout cela si nous étions anti-turc? J'aime la Turquie dans tous ses aspects et ses diversités, et aussi pour ceux qui ne sont pas turcs en Turquie et qui ont le droit d'y avoir une place.
Je crains une chose, c'est qu'on en arrive au point où l'on ne désespère les personnes peu nombreuses qui connaissent ce pays et qui peuvent le faire connaître et en expliquer la complexité à d'autres, et que ces personnes qui en particulier soutiennent l'adhésion turque, et le rapprochement avec l'Europe, se mettent à douter.

Tom a dit…

d'accord avec vous à 100%... pour moi dans l'état actuel des chose, je ne sais pas ce que je voterais lors d'un réferendum sur l'adhésion de la Turquie. je suis bien sur plus que favorable à l'entrée de la Turquie, mais pas dans ces conditions, pas avec une presse appellant au meutre, des fascictes turcs en Europe de l'ouest lynchant ceux qui osent critiquer leur délire sanguinaire, l'Etat d'urgence dans les régions kurdes, les menace sur tout ce qui ne se coule pas dans le monolithe "turc-sunnite-patriote" sans se poser de questions...pour la première fois depuis des mois je n'ai même pas le désir d'aller faire un tour à Istanbul.

Anonyme a dit…

"Les conscrits ont été accusés d'avoir refusé d'obéir aux ordres et d'avoir franchi sans autorisation la frontière irakienne, a indiqué la chaîne d'information CNN-Türk." source AFP...


Qui avait dit que le PKK avait fait exprès d'attaquer à l'interieur du "territoire turc" pour provoquer l'armée ?
Qui avait du mal croire à la version du PKK et du GRK, selon quoi le convoi avait traversé la frontière irakienne ?

Allez allez... en tout le TC est d'accord avec le PKK et le GRK, les pauvres ils vont être condamnés pour deux chefs d'accusation : le premier qu'on vient de cité, et l'autre accusation pas moins conne : " ont refusé de combattre et se sont rendus aux rebelles."

Pff de mieux en mieux l'armée turque ! quelle solidarité pour cette grand armée !

Hamadan

Jacky a dit…

Il faudrait peut-être commencer par revoir son diagnostic. S'il y a tant de nationalisme dans ce pays, c'est sans doute parce que le kémalisme y est un dogme incontournable et pas parce qu'il y a 3000 rebelles planqués dans la montagne en Irak.

Si, en Occident, on ne pointe pas la source du problème régulièrement et sans ambiguïté, on peut prévoir encore pas mal de déception.

kece kurdan a dit…

Tout à fait d'accord avec Jacky...

Sinon, Pax me fait doucement rire. Il lui a suffit de quelques années pour en avoir marre et être "pris" par la colère. Comprend-t-il peut être notre colère??

Ca fait près d'un siècle que le peuple subit une politique à la con, pleine de haine, de racisme, d'inégalité (politique ou sociale). Et on n'a cessé de nous répéter qu'il fallait faire des concessions, qu'il n'était pas bon de se révolter sinon on réveillerait le méchant loup, on nous a dit que notre colère n'était pas saine, qu'il fallait l'étouffer. Se taire pour un vivre ensemble, en paix. Il fallait se résigner. Sinon on devenait terroriste, n'est ce pas...

Votre colère est certainement plus saine et légitime que la notre??? Certainement parce que VOUS défendez la démocratie plus que nous, vilains terroristes...Nous notre parole ne vaut rien! On a beau crié pour la démocratie, personne ne nous écoute...

Ca me fait bien marrer....

paxqwal(e) a dit…

Kurban parle ici de "notre colère", "notre révolte". Mais quelle légitimité as-tu pour parler au nom des Kurdes de Turquie, toi qui vis tranquillement et confortablement dans un petit village de France? Les liens génétiques ça ne suffit pas pour se permettre de donner sans arrêt des leçons à tout le monde. Ce sont des gens comme toi qui nous font bien rire. Assez facile de là où tu es d'en appeler au combat, à la lutte, à la résistance, et quoi d'autre encore? Mais qu'attends-tu toi pour partir là-bas te battre aussi? Pourquoi n'es-tu pas au front? Un peu de courage. Mets tes propos en acte. Ne joue pas le "retenez-moi ou je fais un malheur". C'est un peu facile de rester à l'arrière pour soutenir le moral des troupes. Si le combat armé est tellement légitime, sois cohérent et ne laisse pas les autres se battre à ta place. Prends les armes toi aussi! Défends tes idées concrètement, et pas avec des mots, des discours que l'on connait déjà par coeur! Rejoins ceux qui se battent pour toi dans les montagnes!
Tu vois c'est à cause de gens comme toi que le nationalisme kurde commence aussi à nous fatiguer...

Jacky a dit…

Et est-ce que l'optimisme affiché jusqu'ici concernant "les progrès démocratiques de la Turquie" ne peut pas être interprété comme une élucubration de gens aisés seulement intéréssés à voir leur cause de l'adhésion aboutir ? Comme un mépris des classes les plus basses de Turquie ? Comme un mépris des prisonniers politiques, des torturés et des "déplacés" ?

On se lève par effet de mode pour Hrant Dink mais on la ferme sur toutes ces réalités ignominieuses qui entachent la Turquie depuis trop longtemps et encore maintenant. Ce n'est pas se foutre un peu de la gueule du monde ?

A mon avis, il y en a d'autres qui devraient mettre un peu le nez en dehors de Sultanahmet, de Beşiktaş et des autres images d'Épinale qui tournent autour du Bosphore.

Haydar a dit…

Cher Pax... Tu l'as trouvé où ton pseudo? Tam...Pax... humm cessons les plaisanteries...

Si, NOUS, nous sommes ici c'est pour des raisons politiques... je n'ai pas souhaité naître ici... j'ai été obligé... je soutient le combat de la population kurde là-bas... je suis plus que toi et j'ai un esprit plus critique que toi parce que je le vis, toi tu aimes ce pays et t'as envie que tout soit bien là-bas mais es-tu à la place des kurdes qui vivent ça? tu te permets de juger comme ça une population dont tu ne fais pas partie... pour avoir un bon jugement tu devrais faire comme les sociologues, la recherche participative... analyser une population de l'intérieur... mais non on a envie de faire les malins et s'imposez en tant que bon penseur occidental qui sait tout mieux que tout le monde...

Si on ne va pas à la montagne, c'est que certain se voit la porte refusé... les étudiants kurdes d'europe sont très souvent refusé par le PKK... :)... l'exemple même est en face de vous... mais il accepte les gens qui ne font rien, qui sont souvent dans le mauvais chemin... des gens qui sont arrivé a 18 ans en europe et qui savent pa parler la langue du pays hote... mais oui, expliquons ça à un européen avec ses idées carrés...

bien à vous..

Haydar a dit…

je voulais dire " j'ai un esprit plus critique parce que je le vis et en plus je le voit de l'extérieur "

Anonyme a dit…

"Tu vois c'est à cause de gens comme toi que le nationalisme kurde commence aussi à nous fatiguer..."

---> Le nationalisme Kurde te fatigue donc ?
Pauvre choux que tu es, j’en parlerai plus tard à l’émir Bedir Khan et Qazi Mohamed, mais j’ai peur que cela leur fasse agréablement sourire, plus tard dans un autre monde….
Ainsi il te dérange ce nationalisme kurde ?
Il plombe le soleil que tu essayes de choper sur les plages turques ?... pauvre choux …. J’en parlerai plus tard à Melê Barzani, mais cela risque aussi de lui faire rire…
Mais le nationalisme turc ne te dérange pas, n’es ce pas ?
La turquie tu veux bien qu’elle entre dans l’europe ? tant pis si cette turquie est un peu rustre ou n’a jamais fait de réforme concrète en faveur de ses minorités… que ces kurdes ferment leur gueule, n’es ce pas ?
La turquie doit etre membre de l’europe, cela faciliterait alors tes séjours dans ce pays, ce sera plus simple de payer en euro les cadeaux que tu ramèneras à tes potes de France….
Pas grave aussi, s’il y a encore des prisonniers politiques qui croupissent dans les prisons turques, eux aussi ils font chier, de toute manière on les entend pas plus que ça, allongé tranquillos sur le sable fin d’Antalya… t’as même pas besoin de te boucher les oreilles..tinkiete pas Paxo mon pote à la compote, Tout de même fait gaffe au coup de soleil !

« J'ai pris des distances avec tout ça parce que je ne pouvais plus. Je ne lis plus les journaux turcs aussi régulièrement, parfois Radikal ou Milliyet pour »

-->Ah oui merde, il lit Milliyet on comprend maintenant le comment du pourquoi…
Bon désolé pour tout ce speech alors, tu es excusé mon PaxTax, tu as dû également être rincé par tes amis du Bosphore, ces fameux turcs modernes, ces laïco républicain… ils ne t’auraient pas dit par hasard que les kurdes sont des sales montagnards crasseux, voleurs et menteurs ?

Hamadan

Tom a dit…

mouais pour une fois je vais etre d accord avec laurel et hardy: moi c est le nationalisme turc qui me fatigue...le pb du pkk n est pas un pb de nationalisme kurde, c un pb de strategie foireuse...

Piling a dit…

"le pb du pkk n est pas un pb de nationalisme kurde, c un pb de strategie foireuse..."

c'est une tradition politique kurde, ça, la stratégie foireuse :) Comme disait Kutschera (et cette fois en parlant du PDKI dans les années 80) "le meilleur moyen pour que les intérêts des Kurdes soient lésés, c'est d'inviter un de leur représentants à la table des négociations" (citation approximative de mémoire mais le sens y est, sûr)

dilo a dit…

Paxqwal(e):
"Ce sont des gens comme toi qui nous font bien rire. Assez facile de là où tu es d'en appeler au combat, à la lutte, à la résistance, et quoi d'autre encore? Mais qu'attends-tu toi pour partir là-bas te battre aussi? Pourquoi n'es-tu pas au front? Un peu de courage. Mets tes propos en acte".

Moi,ce qui me fait rire,c'est cet argument facile qu'on nous balance à la face à chaque fois pour nous faire cette morale à 2 centimes: "non,pas la guerre,c'est moche,faut s'y prendre autrement,les pauvres garçons que vous tuez dans l'Est n'y sont pour rien et bla bla bla bla".En d'autres termes vous êtes contre la résistance arméee,et "vous êtes des bons gars",vous êtes pour la résistance armée contre le fascisme turc,alors "vous êtes des méchants,vous encourager le combat le cul posé bien confortablement dans votre fateuil en Europe,vous n'avez pas les couilles d'aller défendre vos idées sur le terrain et j'en passe...".

1)Je te ferait remarquer que la plupart des Kurdes de notre génération sont soient nés en France,soit arrivés avec leurs parents très jeunes et qu'ils n'ont pas quitté le Kurdistan pour ne pas aller au front par peur de se faire défoncer la tronche.La vie en a décidé autrement pour nous,je ne sais pas s'il faut dire "heureusement" ou "malheureusement",mais si nous étions restés au pays nous n'aurions pas eu d'autres alternatives que d'entrer "nturellement" dans la résistance armée!Parce qu'en Irak hier,en Turquie,en Iran et en Syrie aujourd'hui,le choix pour un Kurde se résume en ces termes : "fermer sa gueule et s'écraser,ou prendre les armes".

2)La plupart des Kurdes de la diaspora qui comme moi et comme d'autres personnes sur ce blog trouvent la résistance armée parfaitement LEGITIME,ont des proches au pays qui sont engagés dans la lutte armée ou les dans les forces kurdes au sud.Ils risquent donc de se faire trouer la peau tout autant que le Kurde lambda qu'on ne connait pas et dont on ne souhaite pas plus la mort!

3)Les Kurdes ne choisissent pas les armes par plaisir,ils y sont forcés par ces régimes de merde qui nous entourent,qui nous humilient,qui nous oppriment,qui bafouent nos droits élémentaires et qui ne nous laissent pas d'autres choix.
Quant à mon confort occidental,crois moi que je suis prêt à y renoncer personnellement et à aller "au front" comme tu dis s'il le fallait,le seul obstacle que j'aurais à surmonter serait le refus des parents!

Alors par pitié,arrêtez un peu avec ces clichés!

Kece kurdan a dit…

" Mais quelle légitimité as-tu pour parler au nom des Kurdes de Turquie, toi qui vis tranquillement et confortablement dans un petit village de France?" --->

Oh ben je vous retourne la question. C'est tellement facile que je ne m'en prive pas. Mais il me semble que ma légitimité est plus grande que la votre. Vos amis Turcs ne sont pas représentatifs des Kurdes. Qu'en savent-ils, eux, de ce qu'ils se passent au Kurdistan?? Moi, j'ai encore de la famille installée au pays (le Kurdistan). Ils sont tous témoins de vos prétendus "avancées démocratiques". On en rigole beaucoup d'ailleurs. Si il y en a qui se font porte parole ici- et qui fausse la parole d'ailleurs- c'est bien vous. Ca parle à quelques Turcs et ça croit connaitre la volonté des Kurdes... Pas de leçons s'il vous plait.

" Les liens génétiques ça ne suffit pas pour se permettre de donner sans arrêt des leçons à tout le monde". --->

Bienvenue au club. Je me demande aussi de quel droit VOUS permettez-vous de donner des leçons. Ca marche dans les deux sens. Moi au moins j'ai "le lien génétique" qui pourrait le justifier! Moi, surtout, j'ai subi - comme beaucoup de Kurdes- leur politique à la con alors que vous....

Et puis il me semble que la personne la plus donneuse de leçon, de nous deux, c'est vous. Si vous savez comment mettre un terme à ce racisme en Turquie, si vous savez comment mettre en place une démocratie je vous en prie allez y et faite nous plaisir... faite que la Turquie devienne une démocratie! Faite en sorte qu'il n'y ait plus de REFUGIES POLITIQUES, de PRISONNIERS POLITIQUES!!!! Je vous en serait fort reconnaissante. Au lieu de venir accuser les gens de terroristes... ces gens plus courageux que nous tous!

Donc revoyez votre "argument": "tu soutiens la lutte armée alors va dans les montagnes". Vous voulez la démocratie? Alors allez au pays et battez vous pour que démocratie puisse se mettre en place. Et si vous n' y parvenez pas, ne venez pas encore accuser "ces terrorites"... La grosse bête est ailleurs. Allez à la SOURCE du problème, COURAGE. Mais bon, je crois que la défaite est prévisible.

Point de leçon s'il vous plait...

pax! a dit…

Les amis turcs que je connais en Turquie sont kurdes pour la plupart. Des kurdes alevis, ou athés, membres de l'insan haklar dernegi que je connais bien, ou membres d'organisations d'extrême gauche, même si je ne partage pas totalement leur analyse politique. Mais leur tolérance n'a rien à voir avec la vôtre, qui vivez loin de la Turquie et de la complexité des choses là-bas. Si vous relisez mon premier message, vous verrez que je parle de ces amis menacés en Turquie même. Mais ce n'est pas votre cas. Vous jouez un jeu facile de super héros et votre discours de façon permanente agressive sur ce blog, de va-t-en-guerre nous fatigue.
Pour info, concernant mon pseudo: "pax", "pacis" c'est un mot latin qui signifie "paix" et d'où vient le mot "paix" en français. Il vient d'une racine indo-européenne: pag ou pak, signifiant lier, fixer, et d'où est vraisemblablement issu le mot "peç" et le verbe "peçan" en kurde, qui signifie, bandeau, lien, et pour le verbe: "envelopper".
Quand la bêtise s'associe à l'ignorance, c'est terrible!

Haydar a dit…

Ahahh si on a fuit la Turquie c'est parce que mes parents l'ont subi cette violence... donc oui je peux me permettre de le juger... Toi tu n'as rien à voir avec la situation pourquoi tu t'y mêles ? pour donner des leçons? Non mais parce que la situation t'intrigue... moi je me sens très concerné par cette situation parce que mes parents l'ont vécu et que je le vis indirectement...

Et pour ton pseudo :D c'est bien chui content pour toi... mais je dois te rectifier... peçan ne veut rien dire... mais pêçan veut dire "plier, entourer, envelopper" et pas "bandeau" et "lien" qui vienne surement de la même base :) donc avant de donner des cours, essaye de les donner correctement :)

Haydar a dit…

Et comment peux-tu te permettre de juger notre tolérance sans nous connaître? Ah mais oui, t'es un occidental t'es un bon penseur, t'as toujours raison :) désolé...

(Que tous les occidentaux ne se sentent pas visé...)

Jacky a dit…

Moi j'avais compris pour Pax (je doute pour le lien avec pêçan mais bon...) et pour les trois lettres interdites...

Cela dit, c'est marrant parce que ceux de la gauche non-nationaliste ne me semblent pas être des spectateurs avisés des négociations d'adhésion, bien au contraire.

Pour être clair, le discours diabolisant sur les militants pro-kurde qui est un héritage du nationalisme turc est exactement le même vis-à-vis des mouvements proches du DHKC, voire MLKP. Donc, à un moment donné, la schizophrénie ne tient plus. Dans les mouvements de gauche, il y a aussi un référent fort à la lutte armée et à sa légitimité. Ça ne date pas d'hier.

En dehors ceux de İnsan Hakları Derneği, je dirais que ceux de la gauche (révolutionnaire) doivent être de Temel Haklar Derneği.

Faut-il rappeler que les mêmes suspicions de terrorisme pèsent sur ces militants ? Rien que pour İHD, il y a eu des poursuites pour "glorification du crime" en juillet. C'est complètement bidon bien sûr mais ça montre que la diabolisation ne vise pas que le mouvement pro-kurde.

Le discours hypocrite (et mensonger) issu des milieux bobos qui consiste à dire que le combat politique est possible en Turquie et que la "violence ne résout rien" mérite aussi sa critique. Ce qui n'est pas d'ailleurs pas la même chose que rejeter le pacifisme.

Kece kurdan a dit…

" Mais leur tolérance n'a rien à voir avec la vôtre, qui vivez loin de la Turquie et de la complexité des choses là-bas." --->

1) En quoi sommes-nous intolérants?

2) Si vous pouviez nous éclairer sur "la complexité des choses là bas", se serait fort agréable de votre part. C'est que l'"ignorante" que je suis aimerait bien avoir des leçons de la part d'un professeur... Histoire de ne pas avoir de raisonnement à côté de la plaque :).

dilo a dit…

Pax:
"Mais leur tolérance n'a rien à voir avec la vôtre, qui vivez loin de la Turquie et de la complexité des choses là-bas. Si vous relisez mon premier message, vous verrez que je parle de ces amis menacés en Turquie même. Mais ce n'est pas votre cas. Vous jouez un jeu facile de super héros et votre discours de façon permanente agressive sur ce blog, de va-t-en-guerre nous fatigue".

Pax,que vient faire ici le mot "tolérance"!!Qui a posté des messages d'intolérance ou d'incitation à la haine entre Turcs et Kurdes ici??On dit ce qu'on pense de la vermine kémaliste,de ces crimes,de son racisme,de son idéologie fasciste figée et gravée dans le marbre et dans les mentalités,quel est le problème?Où vois-tu de l'intolérance?Qu'est-ce qui te dérange,le fond ou la forme?

Ne dis pas n'importe quoi s'il te plaît,le discours "agressif","va-en-guerre" et intolérant c'est celui de l'Etat turc et d'une bonne majorité de citoyens Turcs,pas des Kurdes.Chez les Kurdes se sont les tripes qui parlent,ceux qui ont subi et subissent encore la politique raciste et criminelle des loups gris!

En tout cas c'est gentil de ta part de prêcher la pax turca,je m'associe entièrement à la mission!

pax! a dit…

C'est vrai j'ai oublié de mettre mon chapeau - je veux dire sur le "e" de pêç et pêçan. Errare humanum est!
Jacquot, tu n'es pas très sûr que "peçan" est à mettre en relation avec "pag, pak". Et je te dis que si. C'est mon boulot. Chacun sa spécialité. La tâche de certains en ce bas-monde c'est de s'occuper de Politique et de guider les masses populaires vers un avenir radieux, moi mon travail beaucoup plus modestement, c'est de m'occuper des langues.
La "Temel haklar dernegi", je ne connais pas. Peut-être veux-tu parler d'un éphémère "temel haklar ve özgürlük cephesi"?
Bon mais tout ça au fond n'est pas bien grave.
Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris.
Allez, je vais me coucher. Bonsoir la compagnie!

Anonyme a dit…

Des occidentaux qui discute de la cause Kurde !
C'est rigoloO !
N'oublions pas, vous etes les enfants de ceux qui nous ont trahis y'a près d'un siècle de ça et qui aujourd'hui font tourner leurs business sur notre dos.

ça parle...ça parle, mais ça ne connait rien !
C'est pas en lisant des brochures qu'on peut se permettre de parler de la réalité kurde.

**Un passant qui n'aime pas les canailles de votre genre !

Haydar a dit…

Waa c'est le boulot de monsieur... Bah rester dans votre matière alors :) et ne nous parler pas de politique alors que ce n'est pas votre boulot :)

dilo a dit…

Jacky:
"Le discours hypocrite (et mensonger) issu des milieux bobos qui consiste à dire que le combat politique est possible en Turquie et que la "violence ne résout rien" mérite aussi sa critique. Ce qui n'est pas d'ailleurs pas la même chose que rejeter le pacifisme"!

C'est exactement ça le problème,c'est bien parce l'Etat turc refuse de proposer une solution pacifique à la Question kurde que le recours à la lutte armée est légitime,que ce soit pour les Kurdes ou pour n'importe quels peuple et minorités dans le monde dont les droits sont violés.Ce n'est donc effectivement pas rejeter le pacifisme,mais constater l'absence de solution sur ce terrain.

Plutôt que d'accueillir en grande pompe Perez et Abbas pour trouver une solution juste et pacifique au problème israélo-palestinien,même si c'est tout à leur honneur,ces hypocrites d'Ankara devraient d'abord essayer la méthode chez eux avant de l'appliquer aux problèmes de même nature dans le reste du monde!

Anonyme a dit…

« Bon mais tout ça au fond n'est pas bien grave.
Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris.
Allez, je vais me coucher. Bonsoir la compagnie! »

Mdr, personne à remarquer ?
Professeur « Pax » essaye de noyer le poisson…..
Il est tellement gros encore cette fois, que ce poisson là est magnifique à observer !
Mdr, car pour essayer de passer à travers ;
Il ne répond pas aux questions des autres bloggeurs sur ses précédents propos… et fait une extraordinaire pirouette en se servant de son latin …. Cela me fait instinctivement penser à certains profs au lycée qui utilisaient les mêmes méthodes mdr : ils ne diront jamais je ne sais pas sur une question, ce qui est pour nous aurait été plus une preuve de sagesse et d’honnêteté de leurs parts.
Mais ces fourbes de professeur lorsqu’ils ne savent pas répondre à la question d’un élève nécessiteux, soit ce genre de professeur utilise un discours à rien comprendre, et en pose lui même une autre de quoi embarrasser l’élève…
Monsieur Pax, le linguiste doit manquer de sagesse ou d’honnêteté, ces deux mêmes qualités qui distinguent les « savants » des « Grands Savants »…
Quelques mots de sa part (pour se justifier) l’auront plus fait grandir qu’autres choses… mais non ce Pax doit aller se « coucher », à peine de sa part un agacement voilé à notre égard qui en dit long :… « Vous me faites chier tous, c’est bon Vous les kurdes là Vous vous jetez tous sur moi… »

T’as raison Paxo reste coucher pour longtemps….

Hamadan

Tom a dit…

merci a haydar, hamadan et kece kurdan de ne pas etre si agressifs...serieusement on a l impressio que vous pourriez fusiller quiconque n est pas d accord avec vous. restez courtois SVP quel que soit le sujet.

sincerement

Jacky a dit…

Et bien, je ne doute pas de tes compétences étymologiques, bien au contraire, moi-même, j'ai une formation classique et après vérification "pax" est à mettre en relation avec le verbe pango (...,pactus sum), l'équivalent en grec πήγνυμι qui tous deux veulent dire "je fixe solidement", "je solidifie", "je fige", etc...

Pax en latin vient de "pactum", "quelque chose qui a été fixé" (dans un traité) d'où la paix.

Mon énorme doute vient du fait que dans la racine latine et grecque on a le schéma "labiale+voyelle+gutturale", donc en indo-européen archétypal "pak" ou "pag" comme tu le mets plus haut et que justement pêçan ne reproduit pas ce schéma mais plutôt
"labiale+voyelle+affriquée".

On pourrait être crédule si on retrouvait "pad" ou "pat" mais là... bof quoi. Le passage de la gutturale à l'affriquée est assez grossier. En outre, le sens est assez différent : "fixer, figer, mettre ensemble" contre "envelopper, emballer" (dans le dico kurde).

Donc on se retrouve avec "p" comme seule consonne commune, ce qui est moins que très peu. Pas comme πέντε en grec et pênc en kurde qui sont liés sans aucun doute possible. "labiale+voyelle+nasale+dentale/affriquée"
Et le sens est identique : cinq.

Ensuite tu confonds, Haklar ve Özgürlükler Cephesi abrégé en HÖC qui est une plate-forme de gauche (non-nationaliste) mouvement légal du DHKC pour faire simple, et dont tu as du rencontrer des militants, avec Temel Haklar ve Özgürlükler Dernekleri Federasyonu ou une de leurs associations membres qui fait partie de cette plate-forme, justement.

Ni l'un ni l'autre n'ont eu un caractère éphémère, ça fait plusieurs années qu'ils existent.

Enfin, je ne pense pas que chacun a une casquette définitivement vissée sur la tête entre autre chose. Il vaut mieux éviter de raisonner comme cela selon moi. D'ailleurs, je n'irais pas me dire "spécialiste" de l'un ou l'autre domaine, ça fait très presse française.

jonathan a dit…

Beau resumé Tom qui je pense éclairera les esprits...

Et l'anonyme qui à mit blablabla en parlant de Tom comme un "Antiturc", pour vous de tte facon tout le monde est antiturc! vous savez pourquoi? Parceque comme vous adorez toujours le dire "Le Turc n'a pas d'autres ami que le Turc lui même"! Et les meurtres, tortures et menaces que l'armée ou la police pérpetuent tout les jours et qui ne passent jamais dans les journaux parceque c'est un pauvre Kurde ou un pauvre révolutionnaire vous n'en parler jamais l'anonyme? Le meurtre des villageois dans le bus qui à été réalisé il y'a pas longtemps et que vous avez mis sur le dos du PKK vous en parlez?non parceque quelques personnes vous ont demandé les preuves mais la grande nation turque n'a pas pu les trouver..!!??? et à preferer fermer le dossier! Malgré toute leurs propagnade et leur sale guerre,Les turcs n'ont pas pu gagner la guerre contre le PKK pendant 30 ans et ce n'est pas maintenant qu'ils vont le reussir, le but de l'etat est de faire tomber l'AKP au pouvoir toute en "éradiquant" le guérilla en Irak, mais ils savent bien pourtant que même en rentrant en Irak ils ne vont rien obtenir.. Ils sont deja rentre "30" fois auparavant...

Ils veulent faire "rever" le peuple Turc en leurs disant voila le jour ou on va rentrer en Irak le pkk sera terminé mais l'Akp ne nous donne pas l'autorisation..pour ca!

Ya encore beaucoup de choses à dire mais je m'arréte la pour l'instant... et je vous encourage Tom à continuer!

Haydar a dit…

Nous ne sommes pas agressifs, nous répondons à ce Tam... Pax... de la même façon qu'il nous écrit. :)