mardi, octobre 03, 2006

Carnets d'un combattant Kurde

ARTE diffusait hier ce documentaire italien sur les combattants du PKK. Je n'ai pas eu la chance de le voir, mais voila une impression de telespectatrice avertie

"

Bon comme tu n'as pas Arte, tu n'as pas pu voir le documentaire sur le PKK
Impression : qu'entre le tournage et le montage certains trucs ce sont passés. D'où le fameux (je pense faux) carnet de route, de leur guide-traducteur qui a sûrement été ajouté après. Le guide en effet a quitté le parti (pour l'Europe) peut-être avec la petite Ozgur très mignonne, entrée dans le mouvement à 12 ans -premier combat à 14! en suivant Papa. Or le carnet nous apprend que le papa est mort, mais pas "sehit",(martyr) (liquidé quoi) et que la fille ne le sait pas encore . (l'épilogue nous apprend qu'elle aussi s'est cassée).
Bref le carnet c'est un peu le commentaire post sortie du mouvement / je trahis pas les heval (ça se comprend), mais le mouvement..attention quand-même.
Alors évidemment c'est hybride.
Pour le reste, une vraie sympathie pour les combattant(e)s, mais de toute façon c'est ce qu'on éprouverait aussi. Ils sont attachants (quoique certains, je les imagine bien liquidant sans état d'âme la famille du traitre)
Naturellement le culte de la personnalité délirant (les filles racontent leurs rêves) et l'idéologie foireuse (bon alors le grand soir ça doit être le retour au néolithique, la période rêvée où les femmes avaient "civilisé " les mecs! etc..

Franchement je les trouve un peu trop "photogéniques" ces petits groupes de combattant(e)s dans la montagne au printemps. Visiblement, ça marche toujours. Les filles sur la balançoire en tenue commando, c'est trop mimi. C'est la vitrine du parti, ces pauvres combattantes.

Un moment touchant, une nana raconte comment un jeune bidasse avait découvert sa planque..et ne l'avait pas dénoncé. Bon, j'attends un bon reportage sur ceux qui en sont sortis. Ce sera plus intéressant et ce n'est pas ce qui manque. Mais moins photogénique, c'est vrai. Quoique les nanas devenues officiers pershmergas, ça peut être un beau sujet, non?

Eh oui, le PKK a toujours eu une com' exceptionnelle, fascinant les européens en manque de che guevaras (Tati Danielle, Kouchner), et offrant aux journalistes en mal de sujet un "full package", une visite tout compris d'un "camp modèle dans le Kandil". On en peut plus. Un point commun à tous ces articles : le terrain de volley. Ca devient un lieu mythique de la cause kurde ce-terrain-de-volley-ou-les-combattants-des-deux-sexes-jouent-ensemble. Il est vrai que si on cherche des révélations journalistiques sur les purges, réglements de comptes, endoctrinement, il faut aller voir du côté de Chris Kutschera... singulièrement absent des médias français, malheureusement.

Notons quand même le petit commentaire intelligent du site d'Arte

En ces temps d'intervention américaine en Irak, la donne a changé au Kurdistan, cette région à cheval entre la Turquie, l'Irak et l'Iran. En Irak, les Kurdes viennent de remporter un succès électoral. Ils ont le soutien des Américains, qui sont aussi les alliés de la Turquie, dont l'intérêt est d'éradiquer la guérilla du PKK. Le président du PKK est en prison et ne prône plus la lutte armée. Résultat : sur le terrain, les militants sont désemparés. On sent chez eux un désarroi, presque une nostalgie des temps où les combats faisaient rage. Jeunes, ils ont pourtant tous connu le feu, la prison, la violence. Ils continuent à rêver d'un Kurdistan libre, même s'ils n'osent pas le dire et que leur parti n'en fait plus une revendication officielle. Ils passent beaucoup de temps à attendre et beaucoup de temps à marcher. Mais savent-ils exactement vers quoi ?

Le site des HPG (forces armées du PKK) a lui changé de look, avec ce magnifique slogan "nos martyrs sont notre hier, notre aujourd'hui et notre futur". Tout un programme. Ils ont d'ailleurs le droit à une rubrique spéciale, effrayante photo de classe par "promotion", martyrs 2003, 2004, 2005, 2006.


On imagine l'honneur insigne pour les "martyrophiles" de se trouver sur cette page.
En plus c'est pratique, on indique nom, prénom, date et lieu de naissance. Sympa pour les familles, qui peuvent avoir des nouvelles de leurs petits, encore plus pour la police turque qui sait ainsi quelle famille placer sous surveillance, harceler, interroger... Un dernier détail, les Sehits du PKK ne meurent pas au combat, ils sont assassinés. Nuance.



20 commentaires:

EZO a dit…

Moi j’ai eu la chance (je sais pas si c une chance ms bon) de voir ce documentaire !!! Voici mes impressions !!

Franchement je n’ai pas aimé l’état d’esprit de ces combattants montagnards qui aspirent à une soit disant liberté lorsqu’il se trouve dans ces montagnes c logique que tu sois libre si tu vis coupé du monde, la liberté n’a pas de sens quand tu te trouves SEUL !!! Bref ça frôlé un peu le ridicule d’après moi.
Ils se croient porteur d’une mission que le peuple kurde leurs a confiés c pathétique comment peut-on être aussi naïf ils se sont fait endoctrinés ou quoi ??? Profite t-on de la jeunesse kurde perdu en quête d’identité ?????? Bah en voyant ce documentaire c ce sentiment qui a envahit ma pensée !!!Et puis ce qui m’a surprit c le nombre de femme partisan de leurs je site " président " (mais quel président merdeeeeeeeeeeee y t-il eut des élections ????J’ai loupée un épisode ?!!Marre de cette tyrannie de la " majorité " ) Pour moi la participation des filles au combat peut s’expliquer d’un point de vue sociologique en effet celle-ci se plaint du père traditionnel kurde autoritaire qui opprime et refuse l’ascension social de sa fille pour on ne sait trop quelle raison !! Alors aussi intelligente qu’elle soit la fille kurde sans aucune autre issue ira se réfugier dans les montagnes là où elle se sent libre d’après elle !!!HAHAHA c drôle, il a suffit que leurs " président " ait rédigé un petit bla bla disant que la paix pour les kurdes passe d’abord par la femme !!!!!
Il suffit d’écouter la jeune SLAV parler en allemand pour comprendre qu’en fait tout ça c n’importe quoi, elle est si naïve si jeune si innocente loin de la politique son problème vient d’ailleurs…Certains vont peut être les admirés mais moi je suis triste triste triste de voir ce peuple reculer s’éloigner !!!!! Pourra t-on y arriver aux bouts de nos rêves ?????????????????
" la paix ne se trouve pas au bout d'un fusil" disent –ils OK elle se trouve où alors merdeeeeeeeee ????lol


Salutations EZEL

Tom a dit…

Quelques réponses

OUI ils se sont fait endoctriner, l'éducation ou "rééducation" politique est aussi voire plus conséquente que l'entrainement militaire dans ce parti. Ils sont matraqués de lectures (Apo, sa vie son oeuvre), de discours, doivent participer à des débats collectifs et faire leur auto critique si ils "pensent mal".

PERSONNE n'a élu ÖCalan, mais il est "leader du peuple kurde, n'en déplaise aux kurdes iraniens, syriens et irakiens qui n'en ont rien a secouer.

Le choix des femmes par Öcalan n'a rien d'innocent: 1) elles forment pour lui une armée de groupies qui fuient leur père tyrannique pour trouver...un autre père tyrannique dont la pensée ne peut être contestée, la moustache doit être adorée, etc. Elles sont souvent plus déterminées que les hommes, et servent à leur foutre la honte et les pousser à faire mieux. C'est pas con.

"Moi je suis triste triste triste de voir ce peuple reculer s’éloigner !!!!!"

Ah ah tu es tombée dans le piège :) le PKK c'est pas le peuple kurde, et ce n'est pas parce que ces pauvres gosses se font vider le cerveau et servent de chair à canon dans une guerre qui n'aura jamais de vainqueur que le peuple kurde est perdu !

EZO a dit…

"Ah ah tu es tombée dans le piège :) le PKK c'est pas le peuple kurde"


Il est évident que c pas parce qu'ils se font laver le cerveau que c perdu mais quand tu vois qu'ils sont si nombreux si convaincu ben ça rend triste. Quand tu ne partage pas leurs idées tu deviens un traître. Certes il ne faut pas faire l'amalgame entre kurde et PKK mais quand l'un entraîne l'autre dans le gouffre il faudrait peut être se poser kelke questions…Toujours est il qu’on n’écoute que la majorité c pourquoi j’ai di cela voila !

Anonyme a dit…

Lavage de cerveau ou pas, ces combattants du PKK sont les plus efficaces militairement pour combattre les ennemis du peuple KURDE, leurs seuls défauts c'est qu'ils sont très pris par le culte d'APO, et cela de la faute de leur commandant qui eux mêmes je pense ne croit plus à ce leader contrôlé par les services turcs depuis qu'il a été emprisonné... mais bien obligé de faire semblant pour établir une autorité légitime sur le crédit d’APO.
Donc en tant que KURDE, je réfléchis par intérêt pour mon peuple, et notre intérêt à tous est que cette organisation perdure.
Maintenant si d’autres, notamment nos « amis européens » ou certains « KURDES qui blablate » mais ne font rien d’autres…et qui pensent que le PKK n’est pas bénéfique pour la cause KURDE, c’est leurs avis, mais moi je peux vous confirmer que sans le PKK beaucoup de KURDES à leur actuel n’aurait même pas soupçonner leurs origines KURDES.

D’autre part, une remarque pour certains compatriotes KURDES :
Il ne faut pas avoir peur de la création de nouveaux partis kurdes (car c’est la tendance), même si ce parti aura une ligne différente des principales organisations KURDES : PKK ou du PDK, UPK…
Montrons que le KURDE est en lui-même « bienveillant et compréhensif » lol , et ne nous trompons pas de combat, le notre est celui de l’indépendance du KURDISTAN.

L’union fait la force ! n’es ce pas ?

BIJI KURDISTAN

AZAD*
kurdii@hotmail.fr

Tom a dit…

Tiens un revenant!

Tu m'expliques en quoi le PKK est efficace militairement? Moi les vois efficace en tant que prétexte à une intervention militaire turque en Irak, mais je pense pas que ce soit ca que tu veuilles dire.

"Il ne faut pas avoir peur de la création de nouveaux partis kurdes (car c’est la tendance), même si ce parti aura une ligne différente des principales organisations KURDES : PKK ou du PDK, UPK…"

Comment concilies tu celà avec le PKK qui a tjrs lutté contre toute dissidence ou rivalité? Tu as vu comment finissent les membres du PWD?

Anonyme a dit…

Gravement répétitif ton discours, franchement tentes de changer de disque, car je commence sérieusement à te suspecter d'être un collaborateur des services secrets français...lol c’est un peu surprenant d’être autant buter sur ce sujet
"Tiens un revenant!" t'as pas l'air très content de me revoir j’ai l’impression lol
Je te signale que le PDK, l'UPK ainsi que le PKK et les américains se sont mis d'accord sur une politique commune contre les desseins turcs…. Qui eux savent que s’ils rentrent en Irak, ils s’enfonceront automatiquement dans un bourbier Kurdo-Arabo/Islamiste, je te signale que les turcs avaient l’occasion d’entrer en Irak en 2003 avec les américains, et ce n’est par hasard qu’ils n’ont pas opter pour ce choix… le PKK dans tout ca n’est qu’un prétexte, que cette organisation commette ou pas des attentats sur le « sol »dit turc, cela ne changera rien dans leur projet, qui n’est aucunement une invasion du KURDISTAN (sauf surprise des « faucons militaires »), mais l’objectif de l’Etat militaire turc est une pression pour obtenir une place dans le nouvel Irak et surtout que les turkmènes aient un peu de pouvoir à Kirkuk, signalons au passage que la majorité des investisseurs dans le pays Kurde sont les turcs eux-mêmes….


Biji Azadya KURDISTAN

AZAD

Tom a dit…

Ouais en fait c'est le blog de la DST, mais sous couverture. Dis, si ce que tu appelles être répétitif c'est "ne pas changer d'avis", en effet je risque de continuer à me répéter...

Ensuite merci pour ce post plein de généralités, mais je t'ai demandé enq uoi le PKK était efficace militairement.

Anonyme a dit…

Toi qui lis autant que moi Chris Kutchera qui n’est pas très fan du PKK, affirme lui-même comme tous les analystes que le PKK est reconnu comme l’organisation la plus puissante et la mieux organisée du Moyen Orient… rappelons pas que le PKK se bat depuis plus de 20 ans contre l’une des plus grande armée de lOTAN, et également sur d’autres fronts… mais bon tu penses ce que tu veux, moi je parlai seulement du domaine militaire.

Biji Azadya KURDISTAN

AZAD

Tom a dit…

On peut lui reconnaitre son efficacité dans la survie! Je ne critique pas les qualités militaires des combattants du PKK, je parle de stratégie globale: le pKK est logiquement resté dans la première phase d'une guérilla maoiste, la défense...il n'a jamais réussi à tenir des régions, des "zones libérées" sur le modèle maoiste chinois ou meme népalais.

Quand je parle d'efficacité, je parle de gains tirés de la lutte armée. par de gains financiers, on se comprend.

Tom a dit…

De plus je peine à voir le lien entre la lutte armée et les objectifs actuels du PKK, qui rappellons le ne lutte plus pour l'indépendance.

Anonyme a dit…

Je suis d’accord avec toi, et la plus grande erreur n’etait-il pas qu’il quitte le KURDISTAN « turc » à l’appel d’APO depuis sa prison, même au jour d’aujourd’hui je n’ai pas encore compris ce choix, lorsqu’on sait que le PKK à cette époque contrôlé plus ou moins bien ses positions dans les régions montagneuses du KURDISTAN « turc », les combattants du PKK avaient même pénétré jusque dans le pays Lazs vers la Mer noire, si je me trompe pas.

Biji Azadya KURDISTAN

Tom a dit…

Mais alors là mon cher je dis EXACTEMENT! Cette décision était destinée à sauver la peau du grand chef et a ruiné les efforts militaires des 15 années précédentes, crachant sur la mémoire des "Sehits" morts avant de voir cette semi-reddition. D'ailleurs la guérilla du Dersim avait refusé de rendre les armes et espérait même que les Turcs exécuteraient Apo... et en effet quand le PKK était à son apogée militaire, il y avait des offensives dans la région de la mer noire. Le PKK avait le potentiel et posait de gros problèmes à l'armée, mais se retirer ainsi en Irak du jour au lendemain à la demande d'un chef qu'on peut objectivement qualifier de lâche et de traitre...

C'est tout le problème de l'emprise d'öcalan: un chef qui n'aurait pas été à moitié déifié aurait il pu convaincre son parti de renoncer à la lutte pour le seul motif qu'il risquaint la cordre? Apo n'était pas si conciliant avec les kurdes prisonniers, qu'il qualifiait de traître s'ils parlaient sous la torture...

Je pense donc que l'option militaire a été ruinée en 1999. Reprendre en 2004 était stupide et déja anachronique dans un contexte de démocratisation. C'était reprendre la lutte juste pour continuer à exister, et le but ultime du PKK n'est plus l'indépendance du Kurdistan mais son auto-préservation.

Roxane a dit…

"Il est évident que c pas parce qu'ils se font laver le cerveau que c perdu mais quand tu vois qu'ils sont si nombreux si convaincu ben ça rend triste. Quand tu ne partage pas leurs idées tu deviens un traître."

En règle générale, la plupart des engagés n'en pensent pas moins après quelques temps de pratique, mais impossible pour eux de dévier d'un poil des discours du parti (et encore moins en public) : beaucoup l'ont payé de leur vie !

Certains sont partis dans les montagnes pour ne pas abandonner leur peuple tout en vomissant le PKK. Pas simple !

Je n'ai vu le reportage qu'en partie, mais en connaissant le parti de près, on peut facilement lire entre les lignes... et de savoir que quelqu'un comme Akif "l'Anglais" en a enfin profité pour partir, ça fait vraiment plaisir (en espérant qu'il ne sera pas "puni" par ses "camarades") !

anne a dit…

Ne t'en fais pas trop pour Akif, dans le documentaire la critique sous-tendue par certaines pages de son carnet de bord (notamment son scepticisme sur la liberté de parole d'Ocalan) reste quand même assez soft et compensée par d'autres pages.
Pour ce qui est du "lavage de cerveau", les images parlent d'elles-mêmes..c'était inutile de rajouter un commentaire et c'est d'ailleurs ce qui fait la principale qualité de ce docu.

Le parti ne peut quand-même pas descendre tous les "traitres", surtout quand ils ont trouvé refuge en Europe (ce ne serait pas très bon pour la communication).

Roxane a dit…

Il y a toujours lieu de s'en faire pour un dissident, critiques soft ou pas... et même sans critique. Si le parti ne peut effectivement pas tous les dégommer, ce qui protège les ex, c'est soit leurs contacts européens, soit parce qu'ils vivent planqués, soit parce qu'ils sont "protégés" par la mafia (made in PKK, mais bon).

Côté "lavage de cerveau", hormis peut-être le PJA, les militants en reviennent très vite, mais une fois pris dans l'engrenage, ils n'ont plus vraiment le choix que de débiter la propagande officielle du parti.

Pour Akif, je ne m'en fais pas trop, au contraire vu qu'il a survécu à la guérilla.

Tom a dit…

Mais arrêtez enfin! Mon pote Azad va croire que j'ai un triple personnalité et que je change exprès pour faire croire que je suis pas le seul à penser ça :o)

EZOOO a dit…

AzAd

Ne fais pas de ton intérêt notre intérêt ! Apparemment pour toi il n’y a que ceux qui "blablate" et qui ne servent à rien et le PKK la lumière non contestable du peuple kurde dsl de te décevoir mais entre tout ce caca il existe ceux qui s’engagent et agissent sans sucer la B.... du PKK. Et oublis tes "amis européens" ils ne sont pas concernés par le litige ! ( à moins que c’était dit de manière ironique je sais pas !!!???)

Sinon je suis d’accord pour la création d’autre partis, faut voir d’autre perspectives que l’idéologie rébarbative et douteuse de certain!!! OUI l’union fait la force mais malheureusement elle donne pas la victoire....sinon ça ferai longtemps que je kifferai les personnes comme toi je lol bien sur.

Tu n’as pas d’autre argument réconfortent les apports positifs du PKK, parce que celui que tu as donné je pense que tous le monde le connaît !!??? Bah te fatigues pas trop à chercher y’en a pas.lol

+*EZEL*+

anne a dit…

Akif vit maintenant en Europe (c'est l'épilogue qui le dit). On peut supposer qu'il y possède des contacts européens. Son "passage" sur Arte et dans quelques festivals devrait constituer une protection si le PKK tient à sa comm. C'est pour ça que je voulais te rassurer.
Je me demande si le parti n'élimine pas surtout ceux qui auraient le mauvais goût de vouloir créer un nouveau mouvement. Ou ceux qui là -haut avaient le culot de s'opposer trop ouvertement à la ligne officielle mais c'est une question. Quelqu'un peut-il me répondre?

Anonyme a dit…

Le peuples kurdes est un peuple millinaire donc un des plus vieux peuple de notre civilisation mais malheureusement pour lui il n'a toujours pas son passeport donc pas d'identité car il n'a jamais accepté la guerre c'est un peuple pacifique et c'est pour ça qu'aujourd'hui qu'ils sont seul face a leurs destins.

MOi ce que je pense c'est que aujourdh'ui la seul chose qui compte et qui fait réagir les gens c'est malheureusement de faire la guerre car quand le kurdes organisent des manifs le reste du monde n'a rien à cirer. Alors il faut dire les choses comme elles sont. Les jeunes kurdes de Turquie qui n'ont pas assez de droits pour viser une carrière et sortir de la misère dans laquelle ils se trouve et qui ne peuvent pas parler leurs langues maternelle comme ils veulent, qui n'ont pas les moyens d'étudier parcequ'ils n'ont tout simplement pas droit aux écoles car le gouvernement préfère investir dans l'armée à fin de tuer des kurdes de détruire des villages. Eh ben oui je suis d'accord qu'ils aillent se battre contre cet état barbare, que ça soit filles ou garçons... Ils ont raison. Vive le PKK, vives le Kurdes

Anonyme a dit…

Ezoo , Tu racontes n'importe quoi '-_-
Tu vis tellement dans le mensonge qu'il faudrait qu'on te "rééduque" pour que tu reviennes dans le "droit chemin"

Fin soite =)