lundi, octobre 02, 2006

Qui a dit....

" Le PKK est fini et n'a aucun avenir"? Jalal Talabani. Il appelle les Turcs a accorder une amnistie générale permettant aux combattants du PKK de rentrer chez eux sans être inquiétés.

Abdullah Gül continue de son coté à alimenter la rubrique comique de ce blog, avec son gros côté paysan naïf qui s'étonne. Interrogé sur les remarques perfides de Talabani qui accusait la Turquie d'ingérence dans les affaires "nord irakienne", il déclare à Newsweek

"I was surprised because Turkey is the one country that has really contributed to the Iraqi Kurds. Turkey is the country that protected them when there was a chemical attack in Saddam's time"

Pour un peu on croirait que la Turquie les accueillit à bras ouverts...je me répète, mais lui aussi!Et c'est vrai que masser des chars à la frontière et menacer quotidiennement d'intervenir (malgré le cessez le feu déclaré par le PKK), ce n'est en rien une ingérence. Il faut dire que son porte parole le surpasse de loin!

"Foreign Ministry spokesman Namik Tan said that Turkey's policy toward Iraq is both transparent and in line with good neighborly ties." (then new anatolian)

Magnifique! On croirait entendre Adolf parler de la Pologne ou de la Tchéquoslovaquie! Et si la Turquie attaque, ce sera à cause d'une lâche agression des peshmergas du PDK ou de l'UPK sur le territoire turc. On connaît. Il faudrait juste que "Mam Jalal" ne rentre pas dans ce concours de "qui c'est qu'est le plus con", il n'a absolument aucune chance de gagner.