jeudi, octobre 25, 2007

Des nouvelles des prisonniers

Le PKK, une organisation moderne à la pointe des technologies de communication.

Et ils ont du mérite, parce que la connexion internet au Kurdistan irakien n'est pas exactement ce qui se fait de mieux!



Ils n'ont pas l'air spécialement maltraités, j'en vois même un qui rigole (et sera donc jugé pour intelligence avec l'ennemi à sa libération). Il est vrai qu'ils sont nettement moins en danger maintenant, ne craignant qu'un hypothétique bombardement turc...

13 commentaires:

Piling a dit…

Ils ont l'air bien chétifs les mehmetci, un peu paumés aussi... visiblement c'est pas les unités d'élite que l'armée envoie pour le moment. Je parierai que ceux-là ont pas balancé longtemps avant de lever les bras et de se rendre.
Sinon à leur libération j'espère qu'ils auront pas pris trop de kilos durant leur captivité, ça ferait mauvais effet dans les médias. Car bien que la guerilla crève souvent la dalle, ils seront probablement mieux nourris qu'à la caserne.

Ismail a dit…

On a pas de preuves que l'accrochage ait eu lieu sur le territoire irakien pour l'instant. On se base sur la présumée mauvaise foi turque (pas forcément infondé) et la bonne foi du PKK (assez douteux qd meme).

L'accrochage s'est produit officiellement a Dağlica qui se trouve du coté de la frontiere iranienne et non irakienne. Si donc l'incident s'est réellement déroulé sur le territoire irakien, c'est vraiment de la grosse intox, mais en temps de guerre, on a vu bien pire ailleurs !

Dans une opération sur le territoire turc, c'est normal de trouvé des petits anatoliens pas tres aguerris car beaucoup d'appelés sont de faction aux frontieres. C'est ce qui me fait douter que l'opération puisse avoir eu lieu a l'extérieur.

Piling a dit…

Si ça se trouve ils savent même pas eux-mêmes de quel côté ils étaient. Parce que dans les montagnes, ça doit pas être balisé "frontière" sur toutes les sentes à biques qui se coirsent et se recroisent entre Iran, Irak, Turquie... Si ça se trouve ils se sont paumés en détalant un peu trop vite quand ça tiraillait de partout et se sont jetés d'eux-mêmes dans les bras de "l'ennemi".

Ismail a dit…

Mwais c'est pas balisé partout mais l'armée turque a défaut de bombardier furtif ou de porte avions a quand meme bien des GPS et ils doivent quand meme connaitre leur position (c'est pas non plus la 7eme compagnie !)

En plus ça sent plus la situation défensive qu'offensive (prisonniers, blessés nombreux) en tous cas la version de Piling serait a des années lumieres de la version d'un des soldats blessés.

Sinon le dernier scandale c'est Condolezza rice qui dit a RTE "n'allez surtout pas en İrak" et RTE qui répond sarcastiquement "ah ouais comme vous quoi !" (j'ai déformé les termes exacts que je retrouve plus mais c'était l'esprit du dialogue) et surtout la super révélation du jour comme quoi le PKK utiliserait des armes de fabrication américaine (non pas possible ?). Forcément ça doit etre quand meme plus facile a trouver dans le secteur que du "made in North Korea" ... meme al-qaida utilise des armes américaines !

Piling a dit…

"la version de Piling serait a des années lumieres de la version d'un des soldats blessés."

Hé j'en sais rien moi, j'ai pas de version préférée et je comprends pas le turc, alors lire les confessions des soldats... Cela dit les propos d'un soldat en tant de guerre donnant "sa" version des faits doivent être considérés avec autant de suspicion que les confessions sur roj tv des pseudo-infiltrés agents turcs au sein du PKK dont un des aficionados pro-Apo parlait récemment sur ce blog.

Mais il est bien possible que tout ça se soit passé en Iran ; ça tombe bien, Ahmadinejad s'ennuyait tout seul, dans son coin, qu'il entre dans la danse.

Ismail a dit…

Ha ha ha, t'inquiete pas Piling je suis pas expert non plus en la matiere (J'ai meme pas fait mon régiment !)

en disant "la version de Piling" je voulais juste faire référence a ton message précédent.

Et tu as 100% raison de dire :"Cela dit les propos d'un soldat en tant de guerre donnant "sa" version des faits doivent être considérés avec autant de suspicion que les confessions sur roj tv des pseudo-infiltrés agents turcs au sein du PKK dont un des aficionados pro-Apo parlait récemment sur ce blog."

Anonyme a dit…

"avec autant de suspicion que les confessions sur roj tv des pseudo-infiltrés agents turcs au sein du PKK dont un des aficionados pro-Apo parlait récemment sur ce blog."

Toujours dans l'art de travestir à sa manière, on garde de bonnes habitudes faut croire.

Parlant de ça, ya "un aficionados" qui a répliqué sur tes réfractions coutumières, concernant l'article précédent :"Révélations exclusives"…

Hamadan

Jacky a dit…

D'après le nom de l'un des soldats prisonniers qui a été donné, j'ai entendu dire qu'il s'agirait d'un Arabe de la région d'Antakya.

Il serait d'une famille super à gauche comme une bonne part de la région d'ailleurs acquise aussi à l'antiassimiliationnisme.

Je ne pense pas que des personnes comme cela ait particulièrement à craindre du PKK. Après tout, ils ont le même ennemi dans l'État turc.

Evidemment que le gouvernement turc n'envoie pas au casse-pipe les "enfants de la nation" loups gris et co.

Piling a dit…

"Parlant de ça, ya "un aficionados" qui a répliqué sur tes réfractions coutumières, concernant l'article précédent :"Révélations exclusives"…"

Ah non lire ces tartines indigestes et interminables merci... C'est pas parce que Tom a eu le malheur de s'attirer trois morpions tenaces sur ce blog que je dois m'avaler leur bouillie verbale...

Tom a dit…

Eh t'es vache, je le fais bien moi :)

Tom a dit…

Eh au fait, je croyais que le PKK se voulait force armée légitime respectueuse des conventions internationales: ça se fait pas de montrer des prisonniers ;)

Piling a dit…

Bahoz Erdal : "Un des soldats était légèrement blessé mais nous l'avons soigné. Nous allons les traiter conformément aux traités internationaux en l'occurrence la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre".

Il a pas dû la lire jusqu'au bout ou zapper le paragraphe qui interdit de montrer les visages des captifs. C'est d'autant plus drôle que pour le coup ils sont pas tenus de s'y plier, vu que la Turquie ne les reconnaît pas comme belligérants "légitimes", si je puis dire.

Kece kurdan a dit…

"Ah non lire ces tartines indigestes et interminables merci... C'est pas parce que Tom a eu le malheur de s'attirer trois morpions tenaces sur ce blog que je dois m'avaler leur bouillie verbale..."

Rhalala... Symptomatique. Réaction logique quand on est à court d'argument.
C'est de pire en pire. J'ai l'impression de faire à des adolescents... Vous savez ceux qui lancent des petites piques et attaquent lorsqu'ils se sentent mal...

Sinon je vous reconnais bien là.. toujours dans la contradiction. Ne prenez pas la peine de nous répondre si vous estimez que ça n'en vaut pas la peine.