lundi, octobre 15, 2007

L'Escalade

On ne pourra pas dire que le PKK n'a pas tout fait pour. Un massacre de conscrits comme à la grande époque, des exécutions de civils (fermement niées, et paraissant relever d'un règlement de compte mafieux), un redoublement d'activité malgré l'élection de députés kurdes à l'assemblée. Coupant les liens avec Washington à la suite du vote d'une motion sur le génocide arménien, Ankara semble décidé à intervenir. Gage de l'AKP donné aux élites kémaliste? Tentative de rassembler le pays, divisé en deux sur une ligne de front Laïques/Malais?

C'est en tous cas la première fois que le gouvernement réélu s'affirme aussi nettement en faveur d'une intervention, et annonce vouloir demander l'aval du parlement. Evidemment, on peut espérer une manoeuvre sournoise consistant à demander l'autorisation du parlement tout en ordonnant aux députés de voter contre. Mais non, je dois être trop machiavélique.

Les bombardements de l'armée turque ont commencé à vider les villages autour de Zakho et d'Amidya. Aucune victime, les bombardements visant des zones inhabitées supposées abriter des bases du PKK. 60 000 soldats sont massés à la frontière, ce qui évidemment n'est pas la première fois de puis 2003. Ce qui change, c'est l'intensité des combats entre l'armée et la guerrilla, et le ton de plus en plus résolu d'Erdogan...

26 commentaires:

Jacky a dit…

Les "massacres de conscrits", un acte de guérilla légitime contre l'oppresseur dont on tait la terreur bien plus sanglante (euphémisme), c'est en fait l'excuse dont se sert Ankara depuis le départ.

Autrement dit, s'ils ont estimé à un moment donné qu'il fallait entrer en Irak, ils le feront... indépendamment de l'actualité. Après, selon les habituelles tactiques de propagande, ils trouveront un prétexte : le "terrorisme" du PKK qui a envoyé ad patres... des innocents qui se livrent régulièrement à la torture, aux humiliations et pire.

L'AKP a des lignes de ruptures avec CHP et MHP mais ça ne veut pas dire que l'AKP n'est pas nationaliste, n'est pas fana du drapeau, n'est pas assimilationniste... même dans des proportions à peine plus faibles et/ou plus subtiles.

Sinon, je voulais inviter à regarder ce très bon reportage de mai 2003 sur la politique de terreur de la Turquie au Kurdistan. Si on en parle jamais, c'est aussi du au fait qu'il y a un contrôle médiatique digne d'un état totalitaire dans la région...
à la place, on nous oblige à prendre connaissance de versions one-sided issues des médias turcs qui produit de la compassion à n'en plus finir pour ces bidasses transformés en apprentis bourreaux.

Tom a dit…

Faut peut être arrêter de croire que le PKK est un mouvement de libération nationale de gauche anti coloniale et ouvrir les yeux.

Massacrer des soldats qui n'ont pas demandé à se trouver la, et qui ne sont pas tous des coupeurs de tête, ça ne fait pas avancer le schmilblik. Le PKk n'est pas une "guerrilla légitime", c'est un mouvement anachronique qui nuit à la cause kurde. A ce prix là il faut applaudir les djihadistes qui égorgent leurs prisonniers "oppresseurs".

Jacky a dit…

L'ANC était aussi un mouvement "anachronique" qui s'en est pris violemment à ceux qui pratiquaient les méthodes fascistes du régime d'apartheid.

Récemment, Neslon Mandela vient de se faire offrir une statue dans un jardin de Londres en compagnie de Gordon Brown.

Et que dire de Steve Biko, qui est aujourd'hui une icône ? A l'époque, le régime l'avait mis en prison pour... "terrorisme" avant de le tuer. Ses références n'étaient pas celles de la gauche traditionnelle et faisaient plutôt le jeu du "nationalisme noir"...

Mais sa cause était légitime, et personne ne dirait le contraire dans les cercles diplomatiques actuels.

Si on dénie la légitimité de la lutte armée dans le seul cas kurde, c'est parce que la Turquie est un allié qu'il faut ménager et qu'on ne veut pas choquer ses hautes sphères.

Tom a dit…

Oui enfin la comparaison entre Öcalan et Mandela est assez douteuse ;)

La lutte armée peut apparaître légitime si elle a une chance de réussir. Dans le cas turc, la lutte armée n'avance à rien. Je suis juste pragmatique, la philosophie "tu m'oppresses donc je te tue" ne risque pas de faire réfléchir l'armée turque...

Jacky a dit…

Je ne mets pas les individus sur un plan de comparaison, ce serait subjectif. Je mets plutôt les causes.

Objectivement, au Kurdistan turc, on a de l'occupation, de l'oppression, de l'assimilation... et ça ne date pas d'hier.

Dire : la guérilla ne peut pas être soutenue parce qu'elle n'a aucune chance est une pétition de principe.

Une guérilla est par définition une lutte qui n'a aucune chance.

C'est la règle de "la raison du plus fort". Alors, on est tenté de se dire : mais mince, la lutte pacifiste, alors.

En l'occurence : le DTP. Inutile de faire un historique de ce à quoi se résume la lutte pacifiste en Turquie. L'actualité, concernant le DTP c'est qu'ils viennent de se faire incendier des bâtiments, il y a quelques heures... pour donner une idée.

Tom a dit…

Quand le PKK tue des conscrits, il met l'alumette dans la main de ceux qui attaquent le DTP

COmment veux tu mener de front une lutte démocratique et une action armée aveugle et inutile? :s

Jacky a dit…

On peut aller très loin dans la logique de l'oeuf et de la poule et sans avoir raison en plus.

Est-ce que Sebahat Tuncel bientôt en taule, c'est la guérilla du PKK ?

Est-ce que les discours inquisiteurs des politiciens sur le DTP, c'est la guérilla du PKK ?

Est-ce que les actions répétées des Özel Tim, des mafieux c'est la guérilla du PKK ?

Haydar a dit…

jacky laisse parler Tom et ses sbires à propos du PKK et d'Ocalan... Il répétera toujours la même chose à propos du PKK... Il n'a ni un oeil objectif sur le sujet ni un oeil subjectif puisqu'il ne s'est même ce qui se passe là-bas...

Plusieurs cas ont bien démontré l'implication de l'état et de l'armée dans ces massacres de civils... Ah mais non, ce n'est pas l'état, ni l'armée... c'est le PKK...

ohh grand méchant PKK et son grand gourou Ocalan...

Le HPG (la branche armée du PKK) est comme son nom l'indique, la force de défense du peuple... n'est pas là pour attaquer à tout va les gens, mais à défendre le peuple...

Si le PKK tue des "Korucu" c'est bien parce que c'est l'ennemi potentiel... Mais non hein, Tom, c'est du lavage de cerveau EN TURC d'Ocalan sur ses petits guérillas qui ont été entraînés de force dans les montagnes... Je me demande pourquoi le PKK refuse à présent beaucoup de jeunes voulant rejoindre le PKK dans la montagne... c'est sûrement parce qu'il préfère les kidnapper à leur pauvre parent et leur apprendre le TURC de force...

PS: ceux-ci est une réponse générale à l'ignorance de Tom...

Tom a dit…

Tu es totalement stupide ou juste de mauvaise foi? J'ai dis 2 posts plus haut que je ne pensais pas que le PKK était responsable pour ce massacre de civils. Donc on est d'accord

"Conscrit" signifie "effectuant son service militaire". C'est de ces 15 tués la que je parle aujourd'hui, pas des körucu et des civils tués plus tôt.

Répond sur ce que j'écris, pas sur ce que tu crois comprendre

dilo a dit…

Le PKK n'est pas ma tasse de thé,c'est le moins qu'on puisse dire!Non pas pour ce qu'il fait(ou ne fait pas)à la Turquie,mais pour ses dérives autoritaires et terroristes contre son propre peuple.

En revanche les actions du PKK,ou de n'importe quel autre parti ou mouvement Kurde,CONTRE l'Etat turc sont pour moi,DANS LES CIRCONSTANCES ACTUELLES,parfaitement LEGITIMES.Considérer le Pkk comme un parti "terroriste" pour la Turquie,reviendrait à considérer tous les partis Kurdes de "terroristes" pour les autres dictatures aussi,c'est-à-àdire pour l'Irak de Saddam,la Syrie de Bashar et l'Iran de l'autre tordu.Le PKK n'est pas plus "terroriste" à l'égard de la Turquie que les peshmergas ne l'étaient à l'égard du régime baath de Saddam,même si les méthodes sont différentes.

Le jour où les Kurdes auront le même statut et les mêmes droits en Turquie que les Corses ou les bretons ont en France ou les basques en Espagne,ET que la majorité des Kurdes est fidèle à l'Etat turc,alors les actions militaires peuvent être éventuellement constitutifs de "terrorisme" et le recours à la force comgamnable.
C'est pas demain qu'un Zapatero turc acceptera de négocier l'autonomie avec ses "terroristes" kurdes!

La résistance(par tous les moyens)à l'oppression est un droit garanti par la DDHC pour TOUTE minorité,pas seulement éthnique.

Moralement toute violence est inacceptable,mais elle n'est pas plus inacceptable que celle pratiquée par la Büyükanitcratie!

La morale et la politique sont incompatibles,elles ne font et ne feront jamais bon ménage.

Haydar a dit…

On voit très bien qui est le stupide puisque j'ai bien dit que c'était une réponse générale :)

Pourquoi le PKK refuserait de dire qu'il a tué 15 soldats ? Il le dit tout le temps sur son site... mais pourquoi refuserait-il de le dire cette fois? Peut-être parce qu'il n'en est pas responsable non? Je sais pas des fois, il faut réfléchir...

Dilo: Les actions du PKK contre son propre peuple sont la plupart du temps légitime quand elles ont lieu...

Par exemple, dans un village de mardin, des Guérillas sont descendus dans celui-ci pour demander de la nourriture. Une famille leur en a donnait mais il était empoisonné... Que faire? Les laisser vivre, et répéter la même chose... ou les tuer et ne plus risquer ? Je crois que le choix est vite fait... Il a voulu être du côté de l'état turc... il a reçu ce qu'il méritait...

Les rares fois où des civils ont été tués par des guérillas (des vrais), ce sont soit des erreurs (humaines) soit un pétage plomb...

Sinon la plupart du temps, ce sont encore des soldats s'habillant en guérilla et qui vont tuer les villageois, les personnes dans les cars... etc...

Mais personne va croire à ça hein Tom, on préfère dire que ce sont des méchants "terroristes" qui pétent un plomb...

Pour l'autorité... je pense qu'elle est indispensable pour ne pas avoir de dérive... pour justement limiter les pétages de plombs... l'humain est de nature à aimer le pouvoir... donc autant lui limiter ce pouvoir dont il abuserait :)

Enfin on ne croira bien sûr pas à cette version des faits...

Tom a dit…

Mouais

Avec le meme raisonnement, l'armée turque pourrait exécuter la moitié de la population du Kurdistan pour sympathie envers le PKK "ah ben vous avez voulu être contre nous"

S'il te plait, va déverser tes horreurs ailleurs, à partir de maintenant j'efface tes messages légitimant des meurtres de sang froid de civils innocents. Marrant la dernière fois que j'ai entendu parler de cette histoire, la bouffe n'était pas empoisonnée. Je suppose que les labos du PKK ont fait une analyse depuis?

Haydar a dit…

Non, mais une assez vieille technique (donner la nourriture devant le chien pour voir si il le mange) donne très rapidement une réponse... :) Si un chien ne veut pas manger, c'est qu'il ya un problème...

Il condamne déjà justement parce qu'ils sont du coté du PKK :) Ah non, c'est moi et ma vision de l'horreur qui fait ça :)

Et pour les victimes innocents... :) je crois que j'ai bien répondu à ce sujet... :)

Si t'as envie de censurer parce que tu ne trouves plus rien à dire... mais vas-y... :) je t'en prie...

Kece kurdan a dit…

"Massacrer des soldats qui n'ont pas demandé à se trouver la, et qui ne sont pas tous des coupeurs de tête, ça ne fait pas avancer le schmilblik"----> Elle est bien bonne celle là. Parce que tu crois que les guerillas ont demandé à aller dans les montagnes? Tu crois qu'ils se sont dit-un jour de franches rigolades- allons dans les montagnes pour jouer à cache-cache avec le Gouvernement? Et puis sortons de temps en temps tirer sur quelques "petits" et "pauvres" soldats turcs, histoire de se marrer un bon petit coup?? Tu crois que ça les amusent d'être là où ils sont? Tu crois qu'ils ne préfereraient pas défendre leur cause sur un plan démocratique? Tu fais à deux points deux mesures à ce que je vois. C'EST TOUJOURS LES PAUVRES SOLDATS TURC ET LES MECHANTS GUERRILERROS KURDES!! Bouhhh

Ensuite, tu crois que le schmilblik va avancer si le PKK descend des montagnes? Soit tu es naif, soit tu es trop optimiste!! Ca va de paire certainement...
Déjà que le Gouvernement ne bouge pas trop son pouce avec le PKK dans les montagnes, alors je n'imagine même pas ce qu'il adviendrait au peuple si le PKK se retirait. Il faudrait attendre deux siècles- entre temps, il faudrait s'assurer que l'espèce humaine ne disparaisse pas avec le réchauffement de la planète etc etc- pour que les Kurdes voient enfin leurs droits reconnus.

" Le PKk n'est pas une "guerrilla légitime", c'est un mouvement anachronique qui nuit à la cause kurde. A ce prix là il faut applaudir les djihadistes qui égorgent leurs prisonniers "oppresseurs"----> Que faudrait-il pour que le PKK soit "UNE GUERILLA LEGITIME"?? Ensuite, j'ai pas bien compris le rapport avec les Djihadistes? Y'en a-t-il un? Dans ce cas là, on peut aussi s'amuser à comparer Ocalan à Ben Laden... Pourquoi pas? Mais est ce crédible?

"Quand le PKK tue des conscrits, il met l'alumette dans la main de ceux qui attaquent le DTP"--> Quand les Turcs attaquent le DTP, ils encouragent les jeunes Kurdes à prendre l'arme à la main!! Ca marche dans les deux sens.

Plus je te lis Tom, plus j'ai envie de me marrer. Tu peux dire TOUT ET SON CONTRAIRE uniquement dans le but de "mettre à mal" le PKK. A te lire,la Turquie serait un pays démocratique où la prise de parole serait libre. On serait tenter de penser que le PKK est un groupe terroriste qui voudrait nuire à la démocratie. Pas crédible... Change de cible lol.

Kece kurdan

Tom a dit…

Et vous vous dites nationalistes kurdes... la stratégie du PKK est d'attirer l'armée turque au Kurdistan Sud. Militairement c'est intelligent, vu que les turcs vont s'enliser, mais d'un point de vue "kurde" c'est entrainer dans la guerre la seule région kurde libre. Evidemment, les kurdes irakiens sont comme ceux qui ne veulent pas donner de nourriture: une balle dans la tête et n'en parlons plus

Haydar a dit…

Le PKK veut épargné la région du sud du kurdistan. La Turquie cherche des prétextes pour y rentrer :)

Si la Turquie rentre, c'est un risque pour le PKK aussi car il subira de lourdes pertes également.

Pour les kurdes du sud... je ne pense pas que ça se passera de la même façon qu'en Turquie... :) Il sont bien plus nationalistes que ceux du nord. Mais bon l'espèce humaine est bien trop bizarre pour savoir ce qui va vraiment se passer mais j'espère que tout se déroulera bien :)

dilo a dit…

Heydar: "Les actions du PKK contre son propre peuple sont la plupart du temps légitime quand elles ont lieu..."...Donc toutes les fois où le pkk a liquidé des Kurdes ayant eu le malheur d'avoir pensé différamment de tonton?Toutes les fois où des Kurdes ont été fusillés pour avoir quitté le parti du Rêber et avoir ainsi trahi LA cause Kurde?Toutes les fois où il a foutu la merde au Kurdistan sud et tué des pauvres paysans?Que leur avaient-ils fait eux pour que le "pétage de plomb" du Pkk soit légitime?Leur avient-ils distribué du lait empoisonné ou donné une vache folle?
Arrête un peu avec ton histoire de nourriture empoisonnée pour justifier les exactions du PKK sur son propre peuple,c'est plutôt lui qui a souvent empoisonné la vie des siens,comme si l'Etat terroriste turc ne l'empoisonnait déjà pas assez!

Quant au recours à la violence,je persiste et signe,il est totalement légitime face à une régime pourri jusqu'à la moelle comme l'est le régime kémaliste.Ca ne veut pas dire que j'encourage le recours à le violence,je dis simplement que lorsque l'on se trouve dans une impasse(c'est le cas en Turquie depuis plus de 80 ans!),qu'un peuple est opprimé,humilié,privé de ses droits les plus élémentaires,nié dans son identité et son existence,persécuté par une armée barbare,alors le recours à la force est TOUJOURS LEGITIME.Le fait que des "pauvres soldats" de 20 ans se fassent descendre dans les montagnes du Kurdistan alors qu'ils n'ont pas demandé à être là heurte la morale,mais la responsabilité incombe ici à l'Etat opprésseur,pas à ceux qui résistent à la politique raciste,criminelle et barbare de l'occupant.Et en toute état de cause,cette violence,contre ces "pauvres soldats",ne heurte ni plus ni moins la morale que celle dont est victime tout un peuple au quotidien et depuis des décennies.

Je dirais même,au risque de choquer plus d'un,dans les différents Etats qui occupent le Kurdistan et qui persécutent les Kurdes,c'est en Turquie où le recours à la violence est le plus légitime.Je pars du principe que mieux vaut encore être bombardé par par une artillerie que d'être humilié comme les Kurdes le sont pas l'idéologie fasciste turque!Et s'il y a une partie du Kurdistan dans laquelle je ne pourrais jamais vivre dans ces circonstances,c'est bien au Kurdistan nord.La Turquie accuse les jeunes de "l'Est" de rejoindre les "terroristes" dans les montagnes,ELLE est la seule responsable!
Le pire qu'on puisse faire à un peuple,c'est de l'humilier,et de ce côté la palme d'or va de droit au régime turc!Et après on se demande pourquoi dans "l'Est" on a envie de se torcher avec ce fichu drapeau visible au sommet de les toutes les montagnes,sur chauque rocher,devant chaque fenêtre accompagné de slogans qui n'ont rien à envier à Staline ou à Hitler!Une manière de balancer à la face des Kurdes 24h/24h attention "BIG Atatürk is watching you!".

Haydar a dit…

Ils n'ont jamais tué personne parce que tu penses différemment :)... Quitter le parti pour salir le PKK? Même moi, je les aurais tués ;) Osman s'est cassé... il est revenu... :)

Et pour l'empoisonnement :) ce n'était juste un exemple :)... Il y a plein de cas qui justifie leur mort :)

Pour la légitimité, je crois que t daccord avec moi :)

Et, je dirais, de toute façon qu'on ne peut pas dé-légitimité le combat du PKK pour son autoritarisme, ses erreurs, ou autre chose...

Quand les résistants pendant la deuxième guerre mondiale ont fait des erreurs, ont eux des bavures, tout le monde les a traiter comme héros... quand c'est le PKK (même si je pense que les bavures ont été minime, vu le problème et la situation, ils auraient pu être plus importants) on les traitre de terroriste... :)

dilo a dit…

Heydar:"Quitter le parti pour salir le PKK? Même moi, je les aurais tués ;) Osman s'est cassé... il est revenu..."

Ok j'abandonne,le disc dur est irrécupérable!

J'aime bien aussi ta comparaison avec les résistants pendant la Seconde Guerre.Ils ont certainement fait des erreurs,aujourd'hui encore beaucoup prétendent que Jean Moulin a été trahi par l'un des siens à Caluire sinon la Gestapo ne l'aurait jamais arrêté.Mais ces résistants ne s'entretuaient pas,là est la différence avec PKK et d'autres formations Kurdes par le passé!

Haydar a dit…

Comme tu le dis dans le passé... et tu dois connaitres les raisons des conflits internes au kurdes :)

Anonyme a dit…

Croire que la Turquie veut rentrer dans le sud du KURDISTAN seulement pour mater le PKK est stupide.
Certains dans ce blog affirment donc que c’est de la faute du PKK que les kurdes du sud sont menacés par une invasion de la Turquie et qui aura pour conséquence de les priver de leur autonomie actuelle….
Et cela me surprend car indirectement ces gens pensent de la même manière que les faucons turcs.
Mais on sait tous, que c’est seulement un argument pour pouvoir attaquer les kurdes du sud qui bénéficient bcp trop d’autonomie à leurs yeux.
Mais bon, à entendre tout ca, on à l’impression que les kurdes du sud et ceux du nord sont deux peuples distincts, et bah nan, « un kurde est un kurde », un même sang coule dans ses veines, et dire que ceux du nord mettent en danger ces frères du sud est totalement facétieux, et à pour rôle de jouer le jeux de nos ennemis !

Et ouais car si les camps du PKK étaient par exemple basés en Iran, sa n'aurait rien changé de la stratégie turque de vouloir à tout prix rentrer dans le nord de l'irak pour que les kurdes ne puissent jamais accéder à une éventuelle indépendance.
Et dans ce cas de figure ils auront cherché d’autres prétextes pour pouvoir justifier leur entrée dans le nord de l’irak.
Avec bcp d’imagination encore, ils auront aussi pu évoquer que les turkmènes se font massacrer par les féodales kurdes du sud, et même pour faire plus vrai que nature, ils auront pu commettre eux-mêmes des attentats contre les turkmènes …. Oué bcp d’imagination, mais pas si allégorique que ca, avec tout ce qu’on à pu voir de cet Etat profond durant ces 10 dernières années…rien ne pourrait les faire reculer contre une indépendance KURDE.

Je pense que si la Turquie entre dans le sud du KURDISTAN, (et donc ce qui engendrera certainement une guerre ethnique) cela aura l’avantage certain de créer une vraie union des kurdes du nord et du sud, qui aboutira avec des souffrances, des douleurs, et les milliers de martyres conséquences de cette guerre annoncée à un véritable nationalisme « à la kurda » ;
pour une fois dans leur histoire de peuple écartelé, une lutte contre un ennemi commun éveillera dans notre masse une conscience nationale.…

Hamadan

Tom a dit…

Aaah on te sent tout jovial, limite la larmichette d'émotion à l'idée de tous ces beaux tas de cadavres :)

Jacky a dit…

Il y a plusieurs raisonnements biaisés à nouveau selon moi.

1° La conscription n’est pas un gage d’innocence.

Les saloperies qui se déroulent en tchétchénie se font dans le cadre de la conscription des jeunes soldats russes. Et on oublie aussi que le Viet Nam, véritable boucherie, a été une lutte contre une armée de conscription. Est-ce que les Viet Namiens ont eu tort de défendre leur pays contre les États-uniens sous prétexte qu’il s’agissait de pauvres soldats qui étaient là contre leur gré ? Dans les gigantesques mouvements anti-guerre mondiaux (en Turquie ils sont méprisés au plus haut point et ne représentent rien), il n’a jamais fait aucune doute que le responsable c’était le gouvernement qui envoyait son armée.

2° Les nationalistes turcs veulent entrer en Irak.

J’en prends comme réflexion une source infaillible : le mémoire de Thomas Jézéquel que vous pouvez dénicher sur ce blog. ;-) Il y est dit que le prétexte d’une intervention Nord Irak comme refuge du PKK existe depuis 1984.
« L’alibi PKK masque en fait la volonté de s’établir durablement dans la zone et de contrôler les Kurdes Irakiens tout en faisant main basse sur le pétrole de Kirkuk et Mossoul. »
Voilà, tout est dit, rien à ajouter. Sauf petite chose (qui s’en déduit aussi facilement) que depuis 1991 l’existence d’une zone indépendante au Kurdistan irakien crée un problème de définition interne à la Turquie. Comment dire que les Kurdes ne peuvent pas avoir d’État quand l’exemple existe chez le voisin ?

Comme prétexte : les Turkmènes, le PKK (qui y est depuis longtemps en fait). On peut aussi ajouter “ce que désirait Atatürk” pour les plus nationalistes. On sait qu’Atatürk voulait Kirkuk et Mossul.

Il faut arrêter de donner du crédit à l’État turc, et à sa presse acquise, pour ménager deux ou trois copains kémalistes ou pour défendre bec et ongle qu’il est une démocratie.

Piling a dit…

"Les actions du PKK contre son propre peuple sont la plupart du temps légitime quand elles ont lieu..."

Et qui les légitiment, sinon les meurtriers eux-mêmes ? Si c'est un tribunal où le juge et l'assassin sont une même personne, la victime risque pas souvent d'avoir gain de cause.

Haydar a dit…

Piling:

La légitime défense... tu connais pas? Quand on essaye de m'empoisonner et qu'il y a un risque de recommencer... je fais tout pour qu'il ne puisse pas ! Même si je dois le tuer...

Ah non, c'est vrai, c'est le PKK, il n'a pas le droit !

Piling a dit…

Sur le simple témoignage d'un chien un peu difficile, la condamnation pour meurtre me semble un peu légère. Par ailleurs les gens qui eux mêmes ont déjà faim là-bas en ont peut-être marre de vous nourrir à l'oeil. Le rackett sous la menace c'est aussi un délit, dans ces cas là la légitime défense change de bord.