vendredi, octobre 26, 2007

La phrase...

Sonmez Koksal, ancien chef du MIT, doute fortement de l'efficacité d'un raid militaire sur les positions du PKK au Kurdistan Sud.

"Pendant une attaque aérienne, les terroristes feraient de la musique et chanteraient dans des abris à vingt mètres de profondeur. Ce n'est pas facile de nettoyer ces caves une à une..."

C'est en fait ça qui est fatiguant: les deux camps savent parfaitement que la victoire finale est impossible! Mais la Turquie continue de refuser de négocier avec le PKK, qui de son côté affirme n'être pas séparatiste, souhaiter une démocratisation de la Turquie, mais utilise la violence pour continuer d'être incontournable... Le raid du WE dernier met légèrement à mal la théorie de la légitime défense, et n'a au final servi qu'à alimenter l'ultranationalisme turc: a Osmanye (Sud), deux loups gris armés de fusils à pompe (apparemment en vente libre en Turquie???) ont bloqué une route,menaçant de tuer les personnes qui ne criaient pas"mort au PKK". Des bureaux du DTP et des commerces kurdes ont été vandalisés.

Une majorité de la population kurde soutient le PKK, mais ne veut plus de violence inutile. En attirant sur les kurdes la haine et la vengeance primale par des actions militaires foncièrement inutiles, le PKK est en contradiction avec ses objectifs annoncés, et redonne le moral aux va-t-en-guerre...le camp CHP/MHP a été broyé aux élections de Juillet? Les voila sur le devant de la scène, leur discours anti-americano-européano-kurde "légitimisé"...

Que demandent les militants du PKK, rencontrés par ce journaliste du Guardian? "des garanties sur la santé de notre leader, empoisonné dans sa cellule". La démocratisation de la Turquie, l'avenir du Kurdistan irakien, la reconstruction du kurdistan turc, pris en otage pour un hypocondriaque agonisant depuis maintenant 8 ans. Les demandes de reconnaissance officielle de l'identité kurde en Turquie sont on ne peut plus légitimes, et nécessaires, mais la stratégie de tirer la Turquie vers le chaos est en totale contradiction avec ces demandes. Demander que l'armée turque se retire dans ses casernes, tout en attaquant les dites casernes, c'est au mieux de la mauvaise foi, au pire de la schyzophrénie.

Une Turquie dont l'opinon publique serait manipulée par des Ertugrul Özkok et des Devlet Bahçeli, rêvant de "punir" les kurdes irakiens, traversées de lynchages et de pogroms anti-kurdes, coupant les ponts avec l'Europe: c'est la Turquie que parvient à dessiner l'action du PKK, malgré toute la candeur, les aspirations légitimes et le romantisme de ses militants: ils ont en face d'eux un pays foncièrement violent, terriblement têtu, et dans lequel un noyau de fachistes a besoin du PKK pour continuer à exister et à empêcher tout changement.

5 commentaires:

Piling a dit…

"La démocratisation de la Turquie, l'avenir du Kurdistan irakien, la reconstruction du kurdistan turc, pris en otage pour un hypocondriaque agonisant depuis maintenant 8 ans"

t'as un coeur de pierre, c'est grave les sinusites...
Sinon 90 mn d'entretien entre les ministres irakien et turc. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas mis longtemps à tomber d'accord... mais sur quoi ?

Anonyme a dit…

L'un de tes meilleurs articles, de très bonnes idées...
Rien à dire sauf, Bravo.

Tu critiques autant les erreurs du PKK que les autres, mais je trouve tes réflexions pertinentes, et cela nous poussent à d'autres réflexions.

Enfin tu sorts de ton marasme, et on reconnaît bien là ta créativité. :-)


Car ce qu’on te reprochait, ce n’était pas que tu critiques tel ou tel parti (comme on dit toute critique est bonne à prendre) mais que tu fasses de la boutade une marque de fabrique (dans tes commentaires surtout) , même pour des sujets sérieux, yavait des limites quand même.

En gros des fois, on avait l’impression de lire des commentaires d’Ertugrul Özkök version Coluche (désolé pour la comparaison), le but étant de donner une approche.

Par contre ton côté Cengiz Candar te va 10 000 fois mieux !


Hamadan

Jacky a dit…

Dans la série des trucs qui circulent sur YouTube, une jolie chanson de la guérilla.

Bon, j'admets que le culte de la personnalité des moustachus ou "l'aube de la révolution" pour que les hommes et les femmes se rencontrent, c'est pas trop mon truc (voir le document BBC-like). Mais il faut quand même reconnaître qu'on est loin de la transpiration haineuse des fascistes turcs où l'on ne décèlera jamais la moindre trace d'humanité.

Alix a dit…

Salut Tom et tous les commentateurs inspirés !

Depuis le temps que je viens me promener sur ce blog, je me résigne enfin à écrire un commentaire. Mais je n'aime pas trop ce mot, alors je préfère vous poser une question : où trouver les communiqués du PKK où ils clament les prisonniers, otages et/ou autres actions militaires ? Dans quelle langue sont-ils écrits ? Quel crédit leur accorder ?

Et... auriez-vous un bon bouquin à me recommander pour comprendre le "monde" kurde (langue, culture, leaders charismatiques, PKK, Kurdistan irakien et "sud-est" turc...)

Merci !

Tom a dit…

http://www.hpg-online.net/

en turc, et en anglais ou allemand avec du retard

quel crédit?? à toi de juger :)