vendredi, juillet 27, 2007

Les limites de la démocratie

Le problème quand on perd une élection, c'est qu'il est difficile d'accepter ses torts. Ce n'est pas une spécificité turque, mais les réactions des "élites sécularistes" au lendemain des législatives sont assez savoureuses.

L'éditiorialiste anti-AKP de Hürriyet, Emin Çölaşan, fait amende honorable, et avoue avoir l'impression d'avoir vécu sur une autre planète avant d'atterir dans un pays dont il ne soupçonnait pas l'existence. Un bel aveur d'aveuglement.

D'autres persistent et signe: si les partis laïc n'ont pas battu l'AKP, c'est parce que le peuple est stupide. C'est le cas de Hasan Pulur et Cüneyt Arcayürek, de Milliyet et Cumhuryiet. Onuy Öymen, adjoint de Deniz Baykal, affirme que le choix du peuple est "impossible à réconcilier avec la raison". Rien que ça. La raison, la logique, le rationnel, voulait que le peuple se précipite dans les bras d'un parti qui insulte les "bouseux" à longueur de journée.

Özgür Camak pense pour sa part que le peuple a "choisi la trahison" (de qui???) "ils se sont vendus pour un peu d'argent". On reste sur la certitude indéboulonnable que si les gens votent AKP, ce n'est pas de manière réfléchie ou rationelle, c'est parce que l'AKP distribue des sacs de riz. Ce que JAMAIS AU GRAND JAMAIS les autres partis n'ont fait: clientélisme électoraliste? QUEL HORREUR!

Et ça continue, toujours le même Özgür Camak :"On ne peut rien faire avec ces gens (le peuple). J'ai honte des résultats. Nous sommes en face de gens qui ont TRAHI LEURS MARTYRS. Notre peuple n'aurait PAS DU ETRE SI PRAGMATIQUE. J'ai voyagé dans le monde entier, mais je n'ai jamais vu une nation pareille, sans identité propre".

On apprécie la vision de la politique. Je traduis : "incroyable, on fait retransmettre quasi quotidiennement les obsèques de soldats morts pour rien dans le sud-est, on fait chialer les femmes sur des cercueils couverts d'un beau drapeau turc, et ces bouseux ne votent pas MHP??? Mais il faut faire quoi bordel, ça ne marche plus le populisme???"

On a donc un CHP qui accuse le peuple de ne pas être rationnel, et un MHP qui l'accuse d'être trop pragmatique, donc de ne pas assez se laisser guider par ses pulsions primaires.

Le quotidien pro-AKP Zaman se délecte de l'attitude des kémalistes outragés. Mustafa Akyol dans le TDN fait de même... Ils dénoncent en fait cette tendance typique des habitants d'Izmir, des quartiers européens d'Istanbul, d'Ankara, qui voient dans le reste de la Turquie une masse obscure, menaçante, incompréhensible. La plupart peuvent passer leur vie sans jamais sortir d'un triangle Istanbul Ankara Bodrum.

Comme le dit Homéopatix, le beau frère d'Abraracourcix: "Le reste de la gaule, c'est bon pour les sangliers"!

Ce qui est marrant, c'est que le réflexe est le même côté kurde: quoi? Les kurdes n'ont pas voté en masse pour le DTP, à la ligne politique si claire et constante depuis des années??? Salauds de traîtres!

Pas d'espoir de réforme, d'émergence d'une force sociale démocrate ou quoi que ce soit. Ou alors il faudra une sacré révolution de palais au CHP...

6 commentaires:

Jacky a dit…

Many pundits in the Turkish media – especially the ones who write in the papers whose front and back pages often give more space to ladies posing in bikinis, and their adventures, than to serious news and analyses – are appalled by this.

Un coup d'oeil sur les pages d'accueil de Milliyet et Hürriyet suffit à confirmer cette analyse.

C'est vraiment de la grosse daube ces médias surtout par rapport au nombre de tirages.

Tom a dit…

C'est vrai que dans la plupart des pays, ces journaux seraient considéré commes des tabloïds vu leur unes :)

Mais bon, avec leur sens de la répartie ils répondront à Mustafa Akyol qu'il est un salaud d'islamiste frustré qui veut interdir les bikinis et voiler tout le monde ;)

Legleg a dit…

ça me fait penser aux commentaires d'un certain forum aussi.

Quand aux journaux ,c'est vrai que leurs Une avec des femmes dénudées, c'est super sérieux! Ceux à la TV c'est pas mieux! Je ne comprends pas le turc, mais les images parlent d'elles même.

Legleg a dit…

"Comme le dit Homéopatix, le beau frère d'Abraracourcix"

C'est pas son beau père?

Tom a dit…

Mais non! Homeopatix c'est le frère de Bonnemine, le gros beauf parisiannisé qui méprise les "provinciaux" ;)

Legleg a dit…

Ah oui ,celui qui habite Lutèce...
ça me revient :)